Les forums du Sanctum

Merci de vous connecter ou de vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Recherche avancée  
Pages: [1]   En bas

Auteur Sujet: Création de personnage de roman et jeux de roles  (Lu 2398 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Metatron

  • Modérateur Global
  • Plume experte
  • ******
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 1214
    • Au croisement de tous les plans, de toutes les dimensions, on trouve Conflux...
Création de personnage de roman et jeux de roles
« le: 18 janvier 2012 à 15:00:33 »

Il n'y a pas si longtemps (quoique...) j'étais un gros joueur de jeu de rôles . (enfin, quand je dis gros, je veux dire que j'y jouais beaucoup :))
Du coup, mes bibliothèques sont encombrées de manuels de régles.

Finalement, jeux de rôles et ecriture se rejoignent sur un point : il y a besoin de scénarios solides.
Sauf qu'à la différence du roman, le maitre du jeu n'a pas la main sur les personnages.

Les personnages justement. vous avez surement remarqué l'article qu'Atorgael vient de mettre en une du site.
http://www.atorgael.com/?p=7179

On y parle de méthode de création de personnage de roman, en s'appuyant sur le jeu de rôles (ou plutot, sur un jeu de rôles en particulier :)).

Cette analyse n'est que le fruit de mes réflexions. Peut être avez vous un autre point de vue ? Ou des idées pour aller plus loin ?

Aussi, il me semble intéressant d'ouvrir le débat :
avez vous déjà essayé de créer un personnage de roman à partir d'un jeu de rôle ?
Est ce que ça vous a aidé ? Certains jeux s'y prêtent-ils mieux que d'autres ?

Atorgael

  • Administrateur
  • Plume de Maître
  • *******
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 3617
  • Administrateur
    • Le Sanctum
Re : Création de personnage de roman et jeux de roles
« Réponse #1 le: 19 janvier 2012 à 10:17:49 »

De mon côté, j'ai lâché les jdr depuis trop longtemps pour que je puisse trouver des traces de relations entre les persos-joueur et les perso-héros de mes écrits. Quoique !
Pour Herfy, je me suis amusé à parodié un peu les persos de jdr classiques (le voleur, le magicien, le barbare...) et j'ai fait passé un peu du caractère de mes joueurs (j'étais MJ d'un groupe de D&D) dans les caractères et personnalités des divers personnage du livre. Certains joueurs me l'on fait remarqué d'ailleurs après avoir lu le livre.

Dans une moindre mesure, les personnages de mes textes sur WH40.000 (Atorgalis, Baxter et autres) sont eux aussi influencé par mes expérience de jeu de figurines.

Donc oui, un personnage de jdr peut devenir un personnage de roman si on fait abstraction de toute la partie technique de ce personnage.
Il serait d’ailleurs profitable que le joueur fasse un texte sur son personnage avant d'en tirer les caractéristiques et définir ainsi sa personnalité. Mais l'appel du jeu étant si pressent, que cette partie de la création d'un perso et souvent vite oubliée ou mise de côté au bout de quelques parties il me semble.

Il existe des jdr qui demandent quand même un minimum de travail en ce sens et c'est très bien.

Dans le sens inverse, c'est différent je pense.
Créer un perso de jdr à partir d'un perso de fiction peut être amusant si l'univers se prête au jeu ou s'il est totalement ouvert. Méga est un bon exemple, puisque tout (ou presque) y est possible en terme d'univers de jeu.

En ce qui concerne le jeu "cordes sensibles", la création du perso est tout de même assez succincte et ne remplira pas tous les critères que devrait avoir un perso de fiction, mais ça peut être une bonne base si le roman utilise beaucoup la psychologie des personnages, ou si les dialogues intérieurs sont fréquents par exemple.

D'une manière générale, je pense que pas ma de nos héros de fiction nous ressemble un peu, les écrire et les décrire c'est d'abord se mettre à nu et dévoiler une facette de sa propre personnalité. Lui trouver des défauts, des qualités ou un passé  c'est juste pour le déguiser et l'habiller un peu.

En conclusion de mon intervention, je rappellerai juste que la création d'un personnage de fiction est une part importante et fondamentale au récit. S'y attarder longuement est quasi obligatoire.
Pour ma part, j'écris tout ce qui est important pour ce personnage même si tout ne sera pas dévoilé directement au lecteur, certains comportements au fil de l'histoire en découleront logiquement. Il m'arrive parfois de me trouver en contradiction entre ce que je veux écrire et la personnalité du héros, résultat, j'écris ce que le personnage est supposé faire et l'histoire fait parfois un petit détour avant de repartir sur la trame initialement prévue.
IP archivée

Metatron

  • Modérateur Global
  • Plume experte
  • ******
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 1214
    • Au croisement de tous les plans, de toutes les dimensions, on trouve Conflux...
Re : Re : Création de personnage de roman et jeux de roles
« Réponse #2 le: 19 janvier 2012 à 14:30:59 »



En ce qui concerne le jeu "cordes sensibles", la création du perso est tout de même assez succincte et ne remplira pas tous les critères que devrait avoir un perso de fiction, mais ça peut être une bonne base si le roman utilise beaucoup la psychologie des personnages, ou si les dialogues intérieurs sont fréquents par exemple.

Corde sensible a l'avantage selon moi d'obliger à s'attarder à la psychologie du héro.
Je pense qu'on pense tous à faire l'inventaire physique de nos personnages de roman : 25 ans, cheveux noirs, tatouage sur la cuisse, cicatrice au menton...

En revanche, l'aspect psychologique passe souvent à la trappe. Ou en tout cas, au second plan. Corde sensible permet de palier à ça, en permettant en plus d'utiliser ces traits moraux comme rebondissement du récit, via les liens tirés entre les "problèmes" des différents personnage.


Pour ma part, j'écris tout ce qui est important pour ce personnage même si tout ne sera pas dévoilé directement au lecteur, certains comportements au fil de l'histoire en découleront logiquement.
Excellent méthode, que je ne fais pas (je suis trop focalisé sur l'histoire et j'y plonge en oubliant les basiques ! ;)). Comment notes tu ça ? Tu as un format particulier (genre feuille de personnage pour coller au thème du topic ?;))

Atorgael

  • Administrateur
  • Plume de Maître
  • *******
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 3617
  • Administrateur
    • Le Sanctum
Re : Création de personnage de roman et jeux de roles
« Réponse #3 le: 19 janvier 2012 à 16:29:31 »

Une fiche type c'est par exemple :

Le nom du personnage
Son physique et traits caractéristiques
Son caractère dominant : timide, sur de lui, arrogant, colérique, enjoué...
Ses comportements naturels : aventurier, réservé, ouverts surl es autres, renfermé...
ses comportement en cas de stress/inconnu : fuite, peur, intérêt, curiosité...
Son passé : parents, lieu de naissance, faits marquants, ses amis et relations, ses ennemis, adversaires, concurrents
Ses envies : devenir riche, voir du pays, ne rien faire, se la couler douce...

Touts ces entrées étant +/- développée selon l'importance du personnage au sein du roman.
Pour le 1er rôle je peux en faire 2 pages, pour un rôle plus secondaire ça peut tenir en 10 lignes.

A noter que ces fiches peuvent évoluer au fil de l'écriture de l'histoire mais ce ne seront que des compléments.

C'est pour cela que Corde sensible ne sera pour moi qu'un aide mémoire bien utile pour découvrir de nouvelles facettes de caractères, ça peut permettre de complexifier un profil psychologique. Mais il ne faut pas non plus qu'on tombe dans l’excès inverse qui aurait pour conséquence de figer un personnage voire de le rendre difficile à insérer dans l'histoire.
IP archivée

Atorgael

  • Administrateur
  • Plume de Maître
  • *******
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 3617
  • Administrateur
    • Le Sanctum
Re : Création de personnage de roman et jeux de roles
« Réponse #4 le: 25 janvier 2012 à 09:12:25 »

Pour poursuivre un peu la réflexion, je dirai également qu'un personnage de jeu de rôle peut devenir un personnage de fiction si les règles imposent un minimum de profondeur a ce personnage.

En règle général, les univers de jdr sont assez détaillés, fouillés et précis pour pouvoir les utiliser tels quels dans une fiction. Ils ont d'ailleurs tout intérêt à l'être car c'est souvent le premier critère d'achat d'un jdr par les joueurs.
Comme les auteurs de fiction, les auteurs de jdr passent donc bcp de temps sur la définition de leur univers. Pas trop de souci de ce côté donc.

Le hic vient donc des personnages qui ne sont parfois que de simples pions jetés dans cet univers qu'ils vont parcourir à grand coup de hache ou de tirs de laser. Si les règles ne les précisent pas assez, il sera plus difficile de leur donne une réelle personnalité. J'avoue facilement que certains de mes persos n'étaient que des porte-flingues ou armurerie ambulante ne cherchant pas vraiment le sens de leur vie ni celles des autres.

Là où je me suis le plus approché de personnages de fiction digne de figurer dans une histoire, c'est quand les règles étaient suffisamment précise ou exigeante pour ne pas pouvoir créer le dernier Hercule ou Terminator du coin.
Je pense ici à Ars magica qui immergeait les perso dans un univers médieval réaliste mais où la magie était présente, discrètement pour le commun des humains, puissamment pour les autres mages et tout ce qui concernait les interactions entre "Covenant" de mages. Il y avait là de belles possibilités et des dizaines d'histoire à raconter dans cet univers avec des persos imaginés pour le jeu.
IP archivée

Metatron

  • Modérateur Global
  • Plume experte
  • ******
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 1214
    • Au croisement de tous les plans, de toutes les dimensions, on trouve Conflux...
Re : Création de personnage de roman et jeux de roles
« Réponse #5 le: 25 janvier 2012 à 10:27:18 »

Pour aller dans ton sens, mes personnages de jeu de role qui se rapprochaient le plus d'un Personnage de roman, c'étaient ceux pour lesquels les règles de jeu étaient les plus simple. Ou plutot, que la création de personnage était la plus facile.

je prends l'exemple du jeu vampire, où on crée le personnage en noircissant des ronds :).
La feuille de perso est très simple, il n'y a pas à se plonger dans trente pages de régles spéciales...
Du coup, pour contrebalancer cet aspect "dépouillé" de la feuille de perso, le joueur se voit obliger de se plonger dans la psychologie/historique de son personnage pour le peaufiner.

C'est d'ailleurs pour ça qu'au fur et à mesure des années, j'ai toujours simplifié au max les règles des jeux auquel je jouais, pour ne se concentrer que sur la fluidité et libérer les joueurs d'un carcan trop lourd. Du coup, on pouvait se concentrer sur le scénario, et sur l'univers.

Les meilleurs suppléments de jeu de role sont pour moi ceux dans lesquels on ne retrouve quasiment aucune règle (ex : atlas de Barsaive, monde de Earthdawn : 0 pages de régles. Encyclopédie de INS/MV qui décrit Archanges et démons : 0 pages de régles.). Là il n'y a plus que l'imagination qui travaille et on se rapproche du roman.



SonOfKhaine

  • Plume confirmée
  • ****
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 464
  • Lui-même (en personne)
Re : Création de personnage de roman et jeux de roles
« Réponse #6 le: 13 février 2012 à 04:10:17 »

Vampire est génial pour transposer en perso de JdR des personnages de roman, pour les raisons que tu cites, et en plus parce que chaque rond correspond à quelque chose de clairement précisé.

Et, sinon, je plussoie, les règles c'est mal. Les dés ne servent qu'à faire du bruit derrière l'écran du MJ.
IP archivée
Pages: [1]   En haut