Les forums du Sanctum

Merci de vous connecter ou de vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Recherche avancée  
Pages: [1]   En bas

Auteur Sujet: Mechronomic  (Lu 2209 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Fred

  • Plume confirmée
  • ****
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 267
Mechronomic
« le: 19 Mai 2015 à 20:59:51 »

1er bout de texte sur l'univers Mechronomic. c'est un texte qui sert d'introduction à l'univers.
Bonne lecture.  ;)


----


Sur l'écran pris place le visage d'un homme :

" Très chers collègues. Aujourd'hui, nous sommes tous réunis à cause des évènements qui ont eu lieu lors de la journée d'hier. A l'heure où je vous parle, d'autres informations et témoignages affluent de l'ensemble de la planète. D'où mon retard, veuillez m'en excuser."

Il y eu un long silence. Aldrid et Mellya, étaient assis en tailleurs, côte à côte, tous deux engoncés dans leur fauteuil et écoutèrent avec soin.

"Le phénomène que nous avons vécu lors de la journée d'hier, donc, a duré en tout et pour tout 24h, débutant soudainement à exactement 00h00 et pris fin tout aussi soudainement à exactement 00h00 lors de la nuit dernière. Ce que nous avons vécu est déroutant. Il n'y a pas d'autres mots. Les informations recueillies expliquent, toutes sans exception pour le moment, ce qui semble être des superpositions de plusieurs univers dans le nôtre. "

Aldrid interrompu le vidéographe et en regardant Mellya :
" Ça , c'est l'idée que ce cher professeur Ryarh Eldson a prononcé il y a deux mille ans, au lendemain du premier Noeud lors de la conférence qui a suivi le phénomène. Même si tout semble confirmer cette hypothèse de par l'ensemble des informations recueillies par la suite de l'évènement, elle ne fut pas retenue. "

Sur un ton quasi jubilatoire, il attrapa l'épaule de son amie et enchaîna :
" Écoute à présent ceci ! Toujours lors de la conférence d'Ytarc."

L'écran du vidéographe se ralluma et apparu un autre visage, celui d'un homme, semblant prendre position derrière un pupitre. Son nom apparu en bas de l'image, O. Wattesmann
"Très chers confrères, très chères consœurs. j'aimerais vous lire un passage d'un rapport d'un groupe d'anciens membres de notre collège, datant précisément de cinq siècles et dont je voudrais vous faire échos. Cela a été écrit quelques temps avant l'arrêt définitif des programmes de recherches portant sur les voyages dans le temps :

" Depuis les premières spéculations du voyage dans le temps, l'Homme avait toujours émis l'idée que s'il remontait dans le passé, il serait en mesure de rencontrer son "moi jeune". Le "moi vieux" regardant son "moi jeune", les deux étant des personnes distinctes pouvant interagir l'une avec l'autre. Mais il en découlait que dans le cas où le "moi Jeune" mourait, le "moi Vieux" n'aurait plus d’existence légitime et disparaissait à son tour.

Mais aux vues des résultats des expériences faites au sujet du voyage dans le temps, une nouvelle hypothèse, sérieuse, voit le jour : les présents alternatifs. Partant de ce principe, est-il impossible de penser qu'une personne puisse prendre place dans une nouvelle courbe de temps? Courbe qui serait soit dupliquée, soit une branche déviante de notre présent originel"

Aldrid et Mellya entendirent un énorme brouhaha monter de plus en plus autour du professeur Wattesmann et le jeune homme décida d'éteindre l'appareil. Ils tournèrent leur fauteuil pour se faire face et entamèrent une discussion qui finirait forcément tard dans la nuit, une discussion parmi tant d'autres dans les appartements du Collegium de Haute Recherche d'Ytarc où y résidaient les étudiants et professeurs. Au même moment à quelques années lumières, d'eux, l'Homme était en train de fouler pour la première fois une nouvelle planète viable pour y espérer installer un nouvelle colonie. Mais Aldrid et Mellya les regarderaient plus tard sur un canal d'informations en différé.
IP archivée

Rendar

  • Modérateur Global
  • Plume experte
  • ******
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 2275
  • Maître des Knights of Justice
    • Rendar
Re : Mechronomic
« Réponse #1 le: 20 Mai 2015 à 22:02:46 »

Bon, quelques impressions vite fait !

Déjà écrire sur les voyages dans le temps faut trouver une bonne idée pour innover et ça peut être assez compliqué (Justement avec les théories sur les doubles et les univers parallèles etc.). Bon courage ^^

Sinon, je trouve le début trop abrupt. Ca m'a gêné de démarrer avec zéro contexte. Du coup, le premier paragraphe m'a un peu gêné.

Quelques proposition de correction :

- " Très chers collègues. Aujourd'hui, nous sommes tous réunis à cause des évènements qui ont eu lieu lors de la journée d'hier. A l'heure où je vous parle, d'autres informations et témoignages affluent de l'ensemble de la planète, d'où mon retard. Veuillez m'en excuser."


- "Le phénomène que nous avons vécu lors de la journée d'hier (Répétition du paragraphe précédent), donc, a duré en tout et pour tout 24h, débutant soudainement à exactement 00h00 et pris (Prenant)  fin tout aussi soudainement à exactement 00h00 lors de la nuit dernière. Ce que nous avons vécu est déroutant. Il n'y a pas d'autres mots. Les informations recueillies expliquent, toutes sans exception pour le moment, ce qui semble être des superpositions de plusieurs univers dans le nôtre. "

- "Très chers confrères, très chères consœurs. j'aimerais vous lire un passage d'un rapport d'un groupe (Deux fois un, je propose 'Le passage d'un rapport' d'anciens membres de notre collège, datant précisément de cinq siècles et dont je voudrais vous faire échos. Cela a été écrit quelques temps avant l'arrêt définitif des programmes de recherches portant sur les voyages dans le temps :

Voilà voilààààààààà

Rend'
IP archivée

Fred

  • Plume confirmée
  • ****
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 267
Re : Mechronomic
« Réponse #2 le: 22 Mai 2015 à 16:42:51 »

Merci pour le retour.  ;)

Citer
Sinon, je trouve le début trop abrupt. Ca m'a gêné de démarrer avec zéro contexte. Du coup, le premier paragraphe m'a un peu gêné.
Le truc, c'est que c'est un texte qui sert de mise en bouche pour poser un début d'univers. Le texte suivant continue de poser les bases et amène de nouveaux indices sur cette univers. Et tu verras que le voyage dans le temps, n'est pas le thème mais juste un élément, important certes, de l'histoire. ;)

Citer
Du coup, le premier paragraphe m'a un peu gêné.
Le but d'amener le lecteur comme s'il était à côté ou à la même place que les deux étudiants. Tu découvres en même temps qu'eux la projection sur l'écran. Dans le principe, c'est comme un film qui débuterait avec un écran noir sur lequel apparaitrait une vidéo et qui te plonge direct dedans. Bref pas de fioriture ; droit au but.  ;D

IP archivée

Rendar

  • Modérateur Global
  • Plume experte
  • ******
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 2275
  • Maître des Knights of Justice
    • Rendar
Re : Mechronomic
« Réponse #3 le: 27 Mai 2015 à 12:53:33 »

Sauf que les étudiants, eux, ils l'ont le contexte.

je trouve cela mal amené, c'est mon humble avis mais je comprends le parti pris :)
IP archivée

Atorgael

  • Administrateur
  • Plume de Maître
  • *******
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 3617
  • Administrateur
    • Le Sanctum
Re : Mechronomic
« Réponse #4 le: 27 Mai 2015 à 16:36:11 »

Je partage l'avis de Rendar, c'est trop abrupte.

Pour reprendre ton idée de l'écran de cinéma, je pense indispensable de faire venir une caméra extérieure qui ferait un balayage très rapide de l'endroit en donnant 2-3 indications avant l'ouverture du discours.

Un truc du genre :

"Dans la grande salle pleine à craquer, étudiants et professeurs du Collégium attendaient fébrilement le début de la présentation du professeur Ytarc.
Quand sur le grand écran son visage apparu, un silence tendu se fit.
..."

Et puis attention aux infos données trop vite comme ici :
Citer
Ça , c'est l'idée que ce cher professeur Ryarh Eldson a prononcé il y a deux mille ans, au lendemain du premier Noeud lors de la conférence qui a suivi le phénomène. Même si tout semble confirmer cette hypothèse de par l'ensemble des informations recueillies par la suite de l'évènement, elle ne fut pas retenue.
En gros, le lecteur est déjà perdu car rien ne le raccroche à cette info. J'imagine que ça va venir, mais là soit tu la développe tout de suite soit tu n'en parles pas. pour en parler, il suffit de commencer par exempple par un truc comme :

"Les premier mots d'Ytarc firent immédiatement penser à Aldrid aux idées du professeur Ryarh Eldson 2000 ans plus tôt :...
Revenant au présent, il se concentra sur la suite du discours...".

Bref, faut être clair dans une introduction et ne pas donner trop de détails, ni trop de noms, ni mélanger les espaces temps.
IP archivée

Metatron

  • Modérateur Global
  • Plume experte
  • ******
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 1214
    • Au croisement de tous les plans, de toutes les dimensions, on trouve Conflux...
Re : Mechronomic
« Réponse #5 le: 28 Mai 2015 à 22:01:45 »

Pour en rajouter une couche sur ce que dit Ator :
Si c'est un texte d'intro, il faut laisser planer du mystere. Si tu dévoiles tout en intro, le lecteur n'ira pas plus loin.

Pour ma part, je ne laisserai que des questions en suspens, en expliquant que les personnes qui visionnent se penchent sur le sujet pour y répondre.

Ca implique de supprimer absolument cette phrase qui casse tout suspens : "ce qui semble être des superpositions de plusieurs univers dans le nôtre"
Avec ca, le lecteur s'est déjà fait son idée toute faite et il risque de s'arrêter là ! ;)
Pages: [1]   En haut