Les forums du Sanctum

Merci de vous connecter ou de vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Recherche avancée  
Pages: [1] 2   En bas

Auteur Sujet: [TXT] Herfy & co  (Lu 2395 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Atorgael

  • Administrateur
  • Plume de Maître
  • *******
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 3617
  • Administrateur
    • Le Sanctum
[TXT] Herfy & co
« le: 17 Septembre 2007 à 10:04:27 »

Vous connaissez Herfy ... non ? Vous m'étonnez là ;)
Herfy est un personnage qui évolue dans un univers médiéval fantastique (proche de celui de Warhammer Battle) et dont vous avez déjà lu la première aventure lors du challenge première plume n°9.

Depuis, j'ai un peu repris cette histoire sur les conseils de quelques personnes, des modifications ont été apportées pour en faire quelquechose de plus riche et mieux écrit. En tout cas, s'était le but.
Quand j'ai écrit ce texte, j'avais déjà en tête une suite que je vais vous proposer dans ce sujet.

Ceci sera constitué de 5 textes pour faire un grand et beau récit. ;)

Trêve de bavardage, voici le premier opus, la reprise donc.


--------------------------------------------------------------------------------

Herfy traque le sorcier

« Je ne comprends pas; il était là devant moi et soudain il a disparu.
- Je crois que je vais avoir du mal avec toi.
- Pourquoi tu dis ça ?
- Je vais te poser trois questions, tu te rappelle de mon nom ?
- Bah oui, Rentim.
- Et tu connais ma spécialité ?
- Oui, c’est … chasseur, mais je sais plus trop de quoi en fait.
- Chasseur de sorciers, Herfy, de sorciers.
- Ah oui, c’est ça, de sorciers.
- Et tu connais la spécialité des sorciers ?
- Euh, oui, mais je ne suis plus très sûr.
- Ils lancent des sorts !
- Ouais c’est ça, des sorts.
- Et donc, maintenant, tu devrais pouvoir me dire ce que tu as vu.
- Un sorcier ?
- Bien. Et qu’est ce que tu crois qu’il faisait ?
- Des sorts ?
- Et voila, tu as tout compris.
- Ah d’accord. Mais pourquoi il a disparu alors ?
- Laisse tomber, montre-moi plutôt l’endroit.
- D’accord Rentim, mais tu me diras pourquoi il a disparu.
- Ouais, allez avance. »

Les deux hommes se dirigèrent vers les ruines du temple. Abandonné aux forces de la nature et à la vermine il n’était plus que l’ombre que ce qu’il avait été au temps de sa splendeur. Dédié à une quelconque divinité de la forêt, il y avait longtemps qu’un prêtre n’y avait pas mit les pieds.

Rentim suivait Herfy. Le jeune trappeur ouvrait le chemin d’un pas sûr et discret. Ses talents étaient la raison principale de sa présence au coté du plus fameux chasseur de sorcier de ce coté de l’Empire.

Le trappeur n’était pas une lumière et, parfois, Rentim devait faire un effort colossal pour ne pas lui fracasser le crâne afin de lui faire entrer directement les concepts les plus simples directement dans la cervelle. Son cerveau était aussi lourd que ces pas étaient légers, un vrai homme des bois.

Issu de la petite noblesse de Marienkorf, Rentim en venait parfois à regretter sa cité natale malgré toutes les bonnes raisons qui l’avaient poussé sur les routes ; sans oublier les quelques maris jaloux et autres avis de recherche, tous infondés et calomnieux bien sûr.

Pour l’heure, les compétences du trappeur lui étaient d’une aide irremplaçable, trouver ce vieux temple lui aurait pris des mois s’il avait dû le chercher seul.  Le fait que le trappeur ait pu voir le sorcier n’était rien d’autre que l’assurance d’avoir les Anciens à ses côtés.

Le sorcier était cependant plus qu’un simple gibier, c’était une bête dangereuse passée aux plus formidables ennemis de ce monde : rien moins que le Chaos.
La traque avait été longue et fort délicate. Pour ne pas éveiller les soupçons, Rentim avait dû utiliser toutes les ruses et ficelles de son métier pour obtenir les informations nécessaires. Tout cela sans que sa proie ne puisse se douter de quoique ce soit. La partie finale de la traque promettait d’être toute aussi délicate mais la prime promise pour la capture ou la mort du renégat avait de quoi motiver. Et Rentim avait bien l’intention de profiter de cette prime.

Il s’assura donc de la présence sur sa poitrine de l’amulette achetée à prix d’or, déboucha une fiole contenant un liquide bleuté et l’avala avec une grimace éloquente. Protégé et revigoré, il sortit son épée du fourreau et se dirigea vers l’endroit que Herfy,  caché derrière un pilier à demi effondré, lui indiquait bras tendu.

- Ohé ! Il y a quelqu’un ? lança Rentim en s’avançant à découvert.

Une entrée en matière peu académique mais qui avait porté ses fruits par le passé.

Du fond des ruines une lumière blanche jaillit en direction du chasseur, une fraction de seconde plus tard un éclair frappa le chasseur de sorciers en pleine poitrine. Rentim s’effondra sur le sol, des fumeroles s’échappant de son pourpoint de cuir calciné.

Herfy ne bougea pas. Rentim lui avait longuement expliqué le plan et le trappeur avait saisi au moins une chose : même si Rentim était mort,  le plan devait être appliqué.

Herfy ne bougea toujours pas quand un homme se matérialisa près du corps de son compagnon, attendant encore un peu avant de se manifester. Parlant pour lui-même, le sorcier se pencha au-dessus du corps de Rentim.

« Qui tu étais, je ne le saurai jamais, mais tu n’aurais pas dû venir te perdre par ici. »

De mépris, le sorcier cracha sur le corps. Il s’apprêta à toucher un anneau de sa main droite quand une espèce d’hurluberlu à moitié hirsute sorti de derrière un pilier presque effondré, très certainement accompagnait-il sa victime.

Changeant ses intentions, le sorcier commença à incanter pour lancer un nouvel éclair de foudre sur ce second intrus : autant qu’il rejoigne son compagnon dans la mort se dit-il magnanime.

Tout occupé à bien appliquer le plan de Rentim, Herfy ne voyait pas le danger qu’il courrait à cet instant. Il se figea cependant lorsqu’il vit le chasseur lever son épée, prêt à frapper le sorcier. Ce dernier, sentant le danger, voulu se tourner pour changer de cible mais la lame le transperça.

Rentim enfonça son arme dans le flanc gauche du sorcier, poussant si fort que la lame le traversa pour ressortir au niveau de l’épaule droite.
Incrédule, le sorcier tourna la tête, du sang s’échappa de sa bouche entrouverte pour venir souiller sa tunique, il regarda un instant la pointe de la l’épée à quelques pouces de son visage et s’écroula face contre terre, mort.

Rejoignant Rentim, Herfy s’exclama :

« Et bien dis donc, c’était un sacré plan ça !
- Aide-moi à me relever plutôt, ça fait un mal de chien de se prendre un éclair.
- Bien sûr Rentim. Mais comment tu as fait ça ?
- Quoi ça ?
- Bah tout quoi, te relever, l’embrocher …
- La magie, Herfy, parfois c’est bien utile.
- Ah d’accord, j’ai compris. »

Se serait bien une première se dit Rentim en retira son épée du corps du sorcier. N’écoutant plus les exclamations de joie et d’émerveillement béat de Herfy, Rentim entreprit de débarrasser sa défunte proie des quelques babioles qu’il portait, dont un anneau.

Certainement un anneau d’invisibilité se dit Rentim en le mettant discrètement dans une de ses poches secrètes de sa tenue. Inutile d’en faire mention devant le trappeur, ce serait une nouvelle série de questions toutes plus stupide les unes que les autres.

Pour finir il se débarrassa de son pourpoint devenu inutilisable et des restes biscornus de l’amulette. Elle avait parfaitement absorbé toute l’énergie du sort mais n’avait pas amorti le choc de l’impact. Rentim en serait quitte pour un joli bleu les prochaines semaines.

« Tiens Herfy, voila ta part. »

Rentim tendit une bourse remplie d’or au trappeur, une toute petite partie de ce qu’il allait gagner grâce au sorcier.

« Merci Rentim, c’est bien de travailler avec toi. On va où maintenant ?
- Comment ça on va où ? Bah toi tu retournes dans tes forêts et moi je rentre chez moi.
- Ah ? Bon. Je pensais t’accompagner un bout de chemin en fait. On s’entend bien non ? Et puis tu ne m’as toujours pas dit comment il a fait le sorcier.
- Fait quoi ?
- Bah disparaître, tout à l’heure tu m’as dit que tu m’expliquerais. »

Rentim poussa un soupir las, pourquoi fallait-il tout expliquer à ce lourdaud, cet ours ? Il se rappela de l’anneau.

« Comme ça Herfy, comme ça. »

Et joignant le geste à la parole, il passa l’anneau.

Le temple, les bois et tout ce qui l’entourai devinrent troubles et prirent une teinte gris-bleu, signe que la magie d’invisibilité venait de prendre effet. Une étrange sensation, mais il s’y ferait vite. Tout plutôt que de subir encore ce flot de paroles insensées et stupides.

Herfy se mit à tourner en tout sens cherchant son ami.

« Ouah ! C’est formidable Rentim ! Dis, je peux essayer moi aussi ? Rentim, t’es où ? Rentim ! »

Au bout d’une bonne heure, comme Rentim n’était toujours pas réapparu, Herfy se décida enfin à quitter le temple et à rentrer chez lui.

Peut-être était-ce cet endroit qui faisait apparaître et disparaitre les gens, un endroit magique ! Voila une bonne histoire pour les copains.
« Modifié: 14 Mars 2008 à 11:32:56 par Atorgael »
IP archivée

Atorgael

  • Administrateur
  • Plume de Maître
  • *******
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 3617
  • Administrateur
    • Le Sanctum
Re : [TXT] Herfy & co
« Réponse #1 le: 25 Septembre 2007 à 09:53:47 »

Deuxième chapitre du texte complet. Séparé en 2 parties, voici la première, la seconde est en cours de relecture.

+++++++++++++++++++++++++++


Herfy chasse le trésor (1)

Au coin du feu

Fégor se demandait encore se qu’il faisait là.

Assis près du feu de camp il n’arrivait pas à se réchauffer suffisamment pour arrêter les tremblements de ses mains.

« Tiens petit, prends-en une bonne goulée, ça va t’chauffer le gosier !

- Non merci, ça va aller. »

Le colosse à qui il venait de refuser ses largesses le dépassait d’au moins trois têtes. Fégor était petit, certes, certains avaient même le toupet de le confondre avec un petit-homme. Peut-être était-il un sang-mêlé, il ne le saurait certainement jamais.

Pour changer ses idées qui, fatalement, le ramèneraient vers de douloureux souvenirs, il se concentra sur le grand échalas qui racontait ses dernières aventures à un parterre de trappeurs barbus. Là au milieu de la forêt ils étaient chez eux, leur milieu naturel, leur terrain de chasse préféré. Loin des quartiers sordides et dangereux de Marienkorf que Fégor avait l’habitude de fouler et qui étaient son chez lui. Lui qu’on appelait dans certains milieux « Fégor les doigts souples » n’aspirait qu’à une chose en cet instant : retrouver les ambiances enfumées et bruyantes des tavernes.

Le grand s’agitait en tout sens devant un grand feu de camp, il essayait visiblement d’en mettre plein la vue à son auditoire. Jeune et imberbe il voulait montrer à ses ainés qu’il était un véritable trappeur lui aussi.

Cependant, ses pairs n’étaient visiblement pas impressionnés par ses exploits. Réels ou imaginaires, il en faisait trop, Fégor en rigolait intérieurement, quel abruti. Il ne tiendrait pas deux jours en ville.

Fégor repensa alors aux raisons de sa présence en ces lieux à devoir supporter ces racontars devant un feu palot et sous une lune moqueuse. Il se rappela sa dernière opération, son dernier fiasco. Non seulement il n’avait pas pu entrer dans la propriété du bourgmestre, mais il s’était fait repéré et avait dû quitter la ville plus que précipitamment, les chiens de la milice sur ses talons. Plus il y réfléchissait, plus il était persuadé d’avoir été dénoncé. Par qui et pourquoi, là était toute la question. En tout état de cause, il était coincé ici pour au moins trois mois, le temps de se faire oublier avant de mener son enquête et finir sa mission.

Revenant au discours plus que brouillon du trappeur, Fégor réalisa soudain une chose qui avait apparemment échappé à tout le monde. Si le récit était vrai et, finalement, il voyait mal comment ce demeuré pouvait inventer une aventure comme celle-là, il réalisa que le temple n’avait pas été fouillé.

Il y avait donc de grandes chances pour que quelques trésors y soient encore cachés, n’attendant qu’une seule chose : qu’une personne audacieuse et intelligente s’en empare. Une personne comme lui.

Fégor savait ce qu’il allait faire dans les prochains jours.

Voila qui donnait une perspective bien plus motivante à son séjour forcé dans cet endroit perdu.

Demain il irait parler à ce trappeur, Herfy comme ces compagnons l’appelaient.
« Modifié: 28 Septembre 2007 à 15:06:04 par Atorgael »
IP archivée

Atorgael

  • Administrateur
  • Plume de Maître
  • *******
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 3617
  • Administrateur
    • Le Sanctum
Re : [TXT] Herfy & co
« Réponse #2 le: 28 Septembre 2007 à 15:05:36 »

Voici la suite de ce second chapitre.

Cette partie aurait du faire l'objet d'un challenge première plume auquel, faute de temps, je ne pu participer.
Finalement ce n'est pas plus al, j'ai pu travailler un peu l'introduction de ce passage.

+++++++++++++++++++++++++

Herfy chasse le trésor (2)

Au fond du coffre

« Là logiquement, ça devrait marcher.

- Tu es sûr ? Ca fait déjà cinq fois que tu essayes.

- Ecoute Herfy, si tu veux ma place, je te la laisse.

- Non, non, je disais ça comme ça, c’est toi le spécialiste.

- Alors arrête avec tes commentaires et éclaire-moi cette porte, je ne suis pas un elfe moi.

- Ah oui bien sûr. »

Le cliquetis des outils du voleurs emplirent la pièce un instant jusqu’à ce qu’il soit une nouvelle fois interrompu.

« Je peux poser une question Fégor ?

- Quoi encore ?

- Tu connais pas un sort qui ouvrirait ça plus vite ?

- Est-ce que je porte un petit chapeau pointu ?

- Bah non.

- Est ce que j’ai une robe de toutes les couleurs bien voyante et qui crie “youhou je suis là visez-moi” ?

- Bah non plus.

- Alors ?

- Bah t’es pas un sorcier quoi.

- Voila, donc non je n’ai pas de sort. »

Jetant un dernier coup œil plein de promesses douloureuses pour son interlocuteur, Fégor reprit son travail; il avait besoin de calme et de sérénité; choses impossibles à trouver près de cet abruti de trappeur.

« C’est dommage quand même !

- Je sais ! Maintenant, laisse-moi tranquille travailler en paix.

- D’accord, je te laisse.

- Eh, mais reviens avec la torche je vois rien.

- Ah oui j’oubliais, t’es pas un elfe. Ah ! Ah ! Ah !

- Voila, c’est ça, maintenant silence. »

Cette serrure était d’une difficulté incroyable. Il n’avait pas trouvé de pièges ni de sorts de protection, tout était donc dans le mécanisme. Fégor s’était montré optimiste en commençant son crochetage. Maintenant, après une heure de travail infructueux,  il commençait à douter de ses capacités.
Il était pourtant un excellent crocheteur, sa petite taille ne l’ayant pas poussé à se battre trop souvent, il avait axé son travail sur la discrétion et le crochetage. Mais cette serrure était coriace.

Soudain, un cliquetis indiqua à Fégor qu’une fois de plus il était le meilleur. Encore un petit effort et la porte allait s’ouvrir.

« C’est normal ce bruit ?

- Quel bruit ?

- Bah celui que tu as fait là ?

- Mais oui c’est normal, c’est le loquet qui vient de bouger.

- C’est ouvert alors !

- Pas encore et ça risque pas de s’ouvrir si tu ne me fiches pas la paix !

- Bon, bon, excuse moi, j’y connais rien moi et ça m’intéresse alors …

- Je t’expliquerai tout ça plus tard si tu veux, mais pour le moment, silence. »

Fégor se remit à l’ouvrage, il était près du but, encore quelques minutes et cette fichue serrure allait céder. Il n’avait pas fait tout ce chemin pour rien quand même. Le trappeur connaissait le chemin, mais il n’avait pas parlé des dangers possibles. Ils avaient du subir les assauts d’un grand lézard juste en arrivant au temple. Le reptile se faisait dorer la couenne et n’avait eu aucune intention de déplacer son quintal pour laisser passer les aventuriers. Le combat n’avait pas été facile et Fégor avait reconnu que le trappeur s’était plutôt bien débrouillé avec ses coutelas.

Le dernier cliquetis de la serrure tira un sourire à Fégor. Il avait une nouvelle fois montré toute l’étendue de ses talents.

« Ca y est ? C’est ouvert ? Et bah alors ça, t’es un chef toi.
- C’est bon, oui. Je me demande bien ce qui mérite une telle protection. »

Herfy poussa la lourde porte et avança d’un pas assuré avant que Fégor ne pusse l’avertir.

« Hé ! Attention, il y a peut-être un piège magique derrière. »

Alors qu’il disait ceci, une petite aura bleutée entoura un instant le trappeur avant de se dissiper dans l’air laissant une odeur d’ozone caractéristique.
Tout content de s’en sortir indemne, Herfy se tourna avec un sourire béat vers son compagnon.

« Le sort devait être trop ancien, parce que je n’ai senti qu’un tout petit picotement, c’est drôle ça chatouille. Tu crois que si je recommence ça le refera ? »

Et avant que Fégor ne puisse l’empêcher, Herfy franchit la porte à nouveau.
Rien ne se passa.

« Ah mince, ça marche plus, dommage hein !

- Oui, oui, dommage. Allez, avance et éclaire-nous la pièce. » Lui répondit Fégor finalement soulagé que le sort n’ait eu qu’une charge.

Torche en avant, Herfy éclaira la petite pièce. Il dévoila un laboratoire de sorcier au complet. Fégor estima rapidement tout ce qui avait de la valeur, une déformation professionnelle, pas grand-chose au final. Il ne repéra qu’un coffre à moitié recouvert par une étagère qui avait cédé sous le poids des livres et pots d’ingrédients. Répandus sur le sol, ils formaient une couche verdâtre de moisi et de pourriture. Fégor préféra ne pas penser au contenu des pots.

« Tu peux rester dehors Herfy, surveille que rien n’approche, j’ai du boulot et j’ai besoin de calme, d’accord ?

- Ouais pas de problème, je vais me faire discret.

- Allume moi juste cette lanterne avant de sortir. »

Herfy s’exécuta et sorti faire le guet, même s’il ne voyait pas bien ce qui pouvait arriver, ce vieux temple était désert.
Il entreprit de faire un tour dans les couloirs qui se poursuivaient au-delà de la porte du laboratoire du sorcier, juste pour voir.
Pendant ce temps, Fégor se mit à l’œuvre sur le coffre. Il espérait bien ne pas y passer autant de temps que sur le verrou de la porte.

Etalant une poudre blanche sur le coffre, il ne détecta pas de sort de protection. La chance continuait de lui sourire. Sortant ses outils, il sélectionna les crochets adéquats et commença à forcer la serrure.

Comme par enchantement, celle-ci céda au bout de quelques minutes, presque toute seule.

Ouvrant le coffre précautionneusement, Fégor regarda avec avidité le contenu. Quelques fioles aux liquides colorés, une petite bourse de pierreries, une jolie dague dans son fourreau ouvragé et une paire de gantelets de cuir souple.

Alors qu’il allait s’emparer de ses trouvailles, Fégor entendit Herfy revenir en courant dans le couloir. Il mit rapidement tout ce qui lui tomba sous la main dans son sac et sortit voir ce qui se passait.

Il comprit alors pourquoi Herfy courrait, à ses basques, une dizaine de créatures le poursuivaient, des créatures abjectes, des non-morts, des aberrations de la nature. Les os saillants des lambeaux de chair encore accroché à leur cadavre ambulant contenaient à grand peine leurs intestins et autres organes internes. Fégor poussa un hurlement de terreur pure, Il avait entendu parler de ces monstruosités mais n’avait jamais été confronté à cette vision cauchemardesque.
Herfy passa en trombe à coté de lui et lui attrapant le bras il le poussa dans le couloir afin qu’ils puissent fuir ensemble cet endroit maudit.

Son instinct de survie sauva Fégor, il se ressaisit suffisamment pour courir le plus vite possible, le plus loin possible de ces horreurs. Lents et gênés dans leur marche, les cadavres furent distancés rapidement. Herfy et Fégor ne s’arrêtèrent cependant pas avant d’avoir mis le temple à une distance plus que respectable.

Cette nuit là, ils ne firent pas de feu et ne s’arrêtèrent pas avant d’avoir rejoint le camp de base des trappeurs.

Etonnamment, Herfy fut peu prolixe lors de leur retour, il n’évoqua même pas comment il était tombé sur ces monstres. Fégor lui en fut reconnaissant. Décidemment, il lui tardait de retrouver la sécurité de sa chère ville.

Après quelques jours de repos en faisant le bilan de ce qu’il avait trouvé, il se dit que finalement cette aventure en avait valu le coup. Les gantelets s’avéraient être magiques et la dague avait un tranchant incomparable. Quelques recherches divinatoires allaient être nécessaires pour en connaître tous les pouvoirs, mais la bourse de pierreries allait pourvoir largement aux frais. Il voulu en donner une partie à Herfy mais ce dernier avait disparu, on lui dit que le jeune trappeur était reparti en forêt vers on ne savait quelle nouvelle grande mission.

Visiblement, Herfy n’était toujours pas pris très au sérieux par ses pairs.
IP archivée

Atorgael

  • Administrateur
  • Plume de Maître
  • *******
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 3617
  • Administrateur
    • Le Sanctum
Re : [TXT] Herfy & co
« Réponse #3 le: 14 Mars 2008 à 11:20:35 »

Ça faisait un moment que je n'avais rien ajouter à ce sujet et pour cause, j"écrivais.
Herfy n'est plus un projet, Herfy est un texte achevé.

Le texte est terminé. Il n'est pas parfait, mais il ressemble bien à ce que voulais obtenir. Et puis je pourrai le lire et le relire encore 10 fois, j'y apporterai toujours des changements. A un moment il faut arrêter, j'ai d'autre projets en cours qui demandent mon attention.

Voici donc Herfy, je vous donne le pdf à lire si vous le désirez, je serai heureux de voir vos commentaires sur ce texte.

Pour mes fans les plus assidus, vous pouvez également vous procurer une version papier, non pas du pdf mais du livre.
Ce texte est en effet édité en ligne. Comptez une dizaine de jours pour la livraison.

Atorgael
« Modifié: 14 Mars 2008 à 11:30:11 par Atorgael »
IP archivée

Rendar

  • Modérateur Global
  • Plume experte
  • ******
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 2275
  • Maître des Knights of Justice
    • Rendar
Re : [TXT] Herfy & co
« Réponse #4 le: 14 Mars 2008 à 12:11:11 »

N'achetez pas ce livre, c'est une merde...

* Sonnerie de porte *

Oui, c'est pour quoi ? Ha, mon exemplaire vient d'arriver...

Parfait !!!

^^
IP archivée

Metatron

  • Modérateur Global
  • Plume experte
  • ******
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 1214
    • Au croisement de tous les plans, de toutes les dimensions, on trouve Conflux...
Re : [TXT] Herfy & co
« Réponse #5 le: 14 Mars 2008 à 12:30:49 »

Et hop, pdf téléchargé! 

Je m'y plonge.  ;)

ezarchiel

  • Plume timide
  • **
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 13
  • Empereur du Motorball
Re : [TXT] Herfy & co
« Réponse #6 le: 17 Mars 2008 à 21:52:47 »

Ca m'a l'air vraiment bien (comme toujours en fait) je m'y met.

Ezar
IP archivée
"Appeler un chien un oiseau ne le fera pas voler"

Rendar

  • Modérateur Global
  • Plume experte
  • ******
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 2275
  • Maître des Knights of Justice
    • Rendar
Re : [TXT] Herfy & co
« Réponse #7 le: 16 Avril 2008 à 13:31:54 »

Oui, je sais, je suis en retard dans mes lectures…

Il n’empêche que je tiens toujours mes promesses… Et j’ai enfin lu Herfy !

Que dire si ce n’est que j’aurais du le faire plus tôt. Une fois commencé, impossible de lâcher ce petit manuscrit. Des courtes mises en situation qui, bien que pouvant être lues séparément, nous présentent chaque fois de nouveaux personnages en compagnie de notre trappeur favori mais… La vérité n’est pas toujours ce que l’on peut croire.

Des aventures sympathiques, des caractères bien définis, mais, avant tout, une fin rebondissante (Oui, enfin, vu que c’est la fin, je devrait dire ‘Après tout’ mais bon).

Bien entendu, et je suis désolé de le dire, ce n’est pas parfait. Il subsiste des fautes de frappes et l’exercice de style façon ‘Pièce de théâtre’ ne m’a pas vraiment emballé alors qu’il se passe durant le moment le plus important du récit et, pire encore, aucune dédicace ne m’est adressée ! Cela dit, je dois reconnaître que l’intérêt est là, l’immersion presque immédiate et surtout… Je reste sur ma faim…

Je compte donc sur toi pour développer les personnages découverts dans ce mini-livre, mes préférés étant le barbare et la jeune prêtresse.

Allé mon cher Atorgael. Au boulot.
IP archivée

Atorgael

  • Administrateur
  • Plume de Maître
  • *******
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 3617
  • Administrateur
    • Le Sanctum
Re : [TXT] Herfy & co
« Réponse #8 le: 16 Avril 2008 à 19:48:26 »

Je vais quand même prendre ça comme un compliment  :D
Merci

Pour les fautes de frappe : si tu as pu en relever et me les indiquer, je t'en serai infiniment reconnaissant.

Pour la partie théâtrale, c'est un essai en effet, c'est supposé être écrit par la prêtresse  en fait.

Moi aussi j'aime beaucoup ces 2 persos que sont le barbare et la prêtresse.
Le barbare parce que je me suis bcp amusé à écrire ses aventures et à fracasser dans tous les sens. Choses que je ne pouvais pas faire avant. Un véritable archétype bien pastiche.
La prêtresse parce que sa création relève plus de la satyre que des besoin réel de l'histoire. On était en plein début de la star ac' lors sa création et certaines attitudes montre toute la sympathie que je peux avoir envers un certain type d'"artistes". Voila

Pour les dédicaces, il aurait fallu un livre complet pour mettre tous le monde. Là c'était de la fantasy et j'ai surtout pensé à mes parties de jdr (certains passages en sont assez inspiré d'ailleurs) et donc voila. Mais ton tour viendra ... à toi et à d'autres d'ailleurs.

Promis si tu me l'apportes, je te le signe  ;D
IP archivée

Atorgael

  • Administrateur
  • Plume de Maître
  • *******
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 3617
  • Administrateur
    • Le Sanctum
Re : [TXT] Herfy & co
« Réponse #9 le: 10 Mai 2008 à 17:24:21 »

Pour ceux qui ont eu le courage de tout lire : petite question stupide.

Quel personnage parmi les 4 protagonistes principaux souhaiterez-vous revoir la tronche. Et pourquoi lui et pas un autre ?

Des projets ? oui...
IP archivée

Rendar

  • Modérateur Global
  • Plume experte
  • ******
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 2275
  • Maître des Knights of Justice
    • Rendar
Re : [TXT] Herfy & co
« Réponse #10 le: 10 Mai 2008 à 17:29:31 »

le barbare et sa mouche...

Parceque... Parceque j'l'ai adoré, super charismatique, son animal de compagnie très énigmatique et sa Conan attitude...

J'aime...
IP archivée

Atorgael

  • Administrateur
  • Plume de Maître
  • *******
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 3617
  • Administrateur
    • Le Sanctum
Re : [TXT] Herfy & co
« Réponse #11 le: 10 Mai 2008 à 17:41:09 »

Merci ;)

Suivant ?
IP archivée

Linuial

  • Plume confirmée
  • ****
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 242
  • Toujours sur la route...
Re : [TXT] Herfy & co
« Réponse #12 le: 13 Mai 2008 à 08:41:41 »

La mouche me donne envie d'en savoir plus sur elle. ;D

Sinon, c'est dur de dissocier les personnages. Ils forment un tout agréable. Je ne sais pas si j'ai envie d'une "rupture" focalisée sur un seul.
IP archivée
Ne craignons pas d'être lents mais immobiles

Atorgael

  • Administrateur
  • Plume de Maître
  • *******
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 3617
  • Administrateur
    • Le Sanctum
Re : [TXT] Herfy & co
« Réponse #13 le: 13 Mai 2008 à 09:00:59 »

Ah, tiens oui, c'est une possibilité ça !

Peut-être pas sur un seul mais sur un duo ... ?
IP archivée

Linuial

  • Plume confirmée
  • ****
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 242
  • Toujours sur la route...
Re : [TXT] Herfy & co
« Réponse #14 le: 13 Mai 2008 à 10:00:54 »

Pourquoi pas? On peut recroiser aussi les autres au fil de l'histoire (sans que les personnages ne se croisent "physiquement" d'ailleurs)

Après, en binôme, il peut y avoir des associations intéressantes.

Le truc c'est que tous ensemble forment un sorte de groupe de JDR équilibré. C'est un peu comme des stars qui quittent une série qui a marché.

A voir.
IP archivée
Ne craignons pas d'être lents mais immobiles

Atorgael

  • Administrateur
  • Plume de Maître
  • *******
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 3617
  • Administrateur
    • Le Sanctum
Re : [TXT] Herfy & co
« Réponse #15 le: 13 Mai 2008 à 10:14:06 »

Amusant ta référence à un groupe de JdR, car c'est aussi un peu comme ça que je les ai pensé :) Comment ? ça s'est vu ? !!  ;D

En fait, il s'agirait de faire intervenir un ou plusieurs perso dans le prochain texte qui se passe dans cet univers et qui devrait être la suite de "La Sirène Lubrique".
IP archivée

Atorgael

  • Administrateur
  • Plume de Maître
  • *******
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 3617
  • Administrateur
    • Le Sanctum
Re : [TXT] Herfy & co
« Réponse #16 le: 27 Mai 2009 à 08:53:56 »

Herfy sur Amazon.com, vous le croyez ça !!

Et pourtant c'est vrai, allez voir sur le site US d'amazon et vous y trouverez le livre. Le prix est un peu supérieur, attention.
Ça fait tout drôle quand même !
IP archivée

Rendar

  • Modérateur Global
  • Plume experte
  • ******
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 2275
  • Maître des Knights of Justice
    • Rendar
Re : [TXT] Herfy & co
« Réponse #17 le: 27 Mai 2009 à 11:23:42 »

Ca y est, la gloire internationale s’ouvre à toi !

Atorgael, l’étoile montante aux USA !!!

- Comment ca se fait au fait que tu sois sur Amazon ? C’est de ton fait ou c’est Lulu qui propose automatiquement ses livres à Amazon ? -
IP archivée

Baal-Moloch

  • Modérateur Global
  • Plume aguerrie
  • *****
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 681
  • Prophétérion
    • Baal-Moloch
Re : [TXT] Herfy & co
« Réponse #18 le: 27 Mai 2009 à 13:06:25 »

va nous chopper la grosse tête, hein ! ;)
IP archivée

Atorgael

  • Administrateur
  • Plume de Maître
  • *******
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 3617
  • Administrateur
    • Le Sanctum
Re : [TXT] Herfy & co
« Réponse #19 le: 27 Mai 2009 à 14:39:21 »

C'est lulu qui a proposé mon livre, j'ai reçu un mail ce matin m'en informant. 
Je ne sais pas sous quel critère et uniquement sur le site US, donc faut pas rêver, ça ne va pas me faire des dizaines de ventes en plus.
Mais bon, ça fait drôle quand même.
Après Asimov, vous placerez Atorgael dans la bibliothèque maintenant.

Citer
va nous chopper la grosse tête, hein ! Clin d'oeil
Tant que vous continuez à m'appeler monsieur et à me vouvoyer, pas de souci.




Ah ! Vous ne le faisiez pas ! Tiens, étonnant.

 :D
IP archivée
Pages: [1] 2   En haut