Les forums du Sanctum

Merci de vous connecter ou de vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Recherche avancée  
Pages: [1] 2 3 ... 10   En bas

Auteur Sujet: La Saga Star Wars.  (Lu 22719 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Rendar

  • Modérateur Global
  • Plume experte
  • ******
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 2275
  • Maître des Knights of Justice
    • Rendar
La Saga Star Wars.
« le: 08 Mai 2008 à 01:07:22 »

CHRONOLOGIE COMPLETE (Clique moi)


Bonjour à tous.

La majorité n'est pas sans ignorer ma 'fanitude' pour la mythique saga de SF Star Wars. Et la majorité d'entre vous n'est pas sans ignorer que la guerre des étoiles, ce n'est pas qu'une série de film... C'est aussi des livres !!!

Dans une de mes idées saugrenues, j'ai décidé de relire tout les livres Star Wars sortis en français t ce dans l'ordre chronologique de la fiction. Et, idée encore plus étrange, j'ai décidé de partager avec vous le fruit de mes lectures. Commençons avec le premier roman de la série :

Star Wars – Ancienne République
Alliance fatale



La République et l’Empire Sith sont en guerre.  L’émergence d’une nouvelle puissance contrôle par un utilisateur du côté obscur aidée des terribles guerriers mandaloriens à fragilisé la République et le conseil des Jedi.

Lorsque un criminel Hutt propose une vente aux enchère d’un artefact mystérieux permettant de trouver une planète inconnue et riche de ressources, les deux camps se hâtent d’envoyer leurs émissaires. Dans l’ombre, les Jedis mandatent également un padawan pour surveiller la transaction qui s’annonce tendue.

Mais quand s’entrecroisent Sith, jedis, espions, soldats, Mandaloriens et contrebandiers, les choses sont encore plus compliquées que prévu. De plus, l’artefact se révèle être très dangereux et pourrait signer l’arrêt de mort de toute vie dans la galaxie, impériale ou républicaine.

Tous les camps sont alors forcés de s’allier pour repousser la terrible puissance libérée et personne n’est assuré d’en revenir indemne.

Les romans se mettent à exploiter (grâce à la prochaine sortie du jeu vidéo MMRPG ‘Ancienne République) l’univers de Star Wars des milliers d’années en arrière. Il existe assez de similitudes pour ne pas perdre le lecteur mais tout est néanmoins différent. Aucune personnage connu, aucun repère visuel, tout est vierge et en fait, ce n’est pas plus mal.

Dans cette histoire, les personnages sont bien campés, attachants, assez riches et c’est un plaisir de pouvoir voir en scène Sith, Jedis et Mandaloriens dans une guerre sans pitié où les utilisateurs de la force sont légion. Le contexte est plutôt bien brossé, l’action agréable, le style plutôt bon sachant que j’avais assez peur car l’écrivain avait déjà novelisé les jeux vidéo précédents avec moins de succès.

Ce livre est agréable à lire et je me prends à espérer peut être une suite reprenant les personnages  présenté dans ce tome apparemment à vocation unique… Il permet en outre un accès facile à la lecture Star Wars car ne fourmillant pas de référence à des actions antérieures ou préparant des évènements à venir.

Ma note :

Intérêt : 4/5
Ecriture : 3/5

Star Wars – The Old Republic
Complots



Profitant de pourparlers de paix sur Alderaan, l’Empire, dirigé par les Siths, frappe le coeur de la République et de l’ordre Jedi : Coruscant. Le temple de l’ordre est complètement rasé lors d’une attaque sanglante menée par Dark Malgus.

Effondrée par la nouvelle de la mort de son maître des mains de ce puissant seigneur noir, une jeune jedi décide de quitter l’ordre pour se lancer sur ses traces et venger son mentor. Elle s’aide pour cela d’un contrebandier enlisé jusqu’au cou dans des dettes  envers différents syndicats du crime. De son côté Malgus, malgré sa victoire écrasante, se fait trahir par ses pairs et entends bien déchainer sa fureur sur ceux qu’il servait.

Malgré un scénario assez classique, les personnages principaux sont bien épais, attachants (même le sith) et croisent pleins de de personnages secondaires très intéressants. L’ensemble et bien écrit et reprends quelques scènes clefs des magnifiques vidéos issues du lancement du jeu (Taper ‘old republic trailer’ sur youtube si vous voulez jeter un œil). Ca se lit vite, ca se lit bien et, au final c’est un très bon petit roman que j’ai beaucoup apprécié.

Intérêt : 3/5
Ecriture : 4/5

Star Wars – The Old Republic
Revan



Jedi héros de la république ayant tourné le dos au conseil Jedi et devenu un séparatiste puis un seigneur Sith, Revan est finalement revenu du côté lumineux de la Force et, sans vraiment ré-intégré l’ordre Jedi, a été absout de ses fautes. Mais alors que sa femme est enceinte et que la paix perdure depuis plusieurs années après la tentative d’invasion des armées mandaloriennes, Revan vois son sommeil être perturbé par d’étranges rêves.

Il se décide alors de se lancer à la recherche de cette planète parsemée d’éclairs qui hante ses nuits et va faire une terrible découverte. L’Empire Sith, que tous croyait disparu depuis la grande guerre de l’hyperespace des centaines d’années plus tôt, prévois de lancer un assaut dévastateur sur la république encore affaiblie.

Pour empêcher ça, il va devoir flirter avec ses anciens démons du côté obscur.

Devant ce pitch assez classique et la recrudescence des productions estampillées ‘Ancienne République’, on peut se dire que cela ne sera qu’un roman de plus. Et pourtant ‘Revan’ parvient à tirer son épingle du jeu grâce à un cocktail d’ingrédient très bien réuni. Je ne me suis pas ennuyé une seconde à la lecture de ce livre, c’est très fluide, les péripéties bien amenées et cohérentes.

De plus, et c’est à souligner, c’est un roman facilement accessible au ‘non-puristes’ pour un premier contact avec la littérature Star Wars.

Intérêt : 3/5
Ecriture : 4/5


Dark Bane, La voie de la destruction



Situé plus de 1000 ans avant le film 'Un nouvel espoir', ce livre nous raconte l'avènement  d'un impitoyable maître du côté obscur : Dark Bane. La guerre fais rage entre les Jedis, défenseurs de la lumière, et la confrérie des ténèbres, un groupe de seigneurs Sith utilisant le côté obscur de la Force. Découvert par un seigneur Sith alors qu'il vient de commettre un meurtre, Bane est recruté dans une académie du côté obscur pour développer son incroyable pouvoir et prendre place au côtés des maîtres Sith à la tête de la confrérie des ténèbres.

Seulement, délaissant les enseignements des instructeurs de l'académie, le jeune apprenti se plonge dans les anciennes lectures Sith et y découvre une nouvelle voie : Seuls les forts s'allient pour vaincre, les forts n'ont pas besoin de compagnons pour réussir. Les Sith ne devraient n'être jamais que deux : Un maître et un apprenti. Le premier pour détenir le pouvoir, le second pour le convoiter.

Et Bane entends bien imposer sa réforme aux autres Sith... Par tout les moyens possibles.

Bien que n'étant pas un fervent partisant du côté obscur, j'ai adoré lire ce (petit, il faut l'admettre) livre car l'ambiance malsaine des Sith est très bien retranscrit. Pas d'énormes rebondissements imprévisibles mais une trame qui se tient et se développe, des personnages bien placés et une immersion rafraichissante dans le passé de la saga où l'on retrouve une des bases des films : L'ennemi obscur !

Intérêt : 3/5
Ecriture : 4/5



Dark Bane - La règle des deux



La suite de l'histoire de Bane et de sa jeune apprentie qui, toujours cachés aux yeux des Jedis, étendent peu à peu l'aura des Sith à travers la galaxie.

Malgré le fait qu'ils oeuvrent dans le plus grand secret, un Jedi présent sur Ruusan est convaincu que tout les Sith n'y sont pas mort et se lance dans une traque pour retrouver nos deux guerriers du côté obscur.

Bane, lancé à la recherche d'un antique Holocron pour le soigner de la maladie qui le ronge laisse son apprentie s'occuper de plonger le Jedi dans la confusion. mais sera-t-elle assez forte pour ça ?

Par le même auteur que le tome précédent, on reste dans la même veine, agréable et bien construit, on à envie de connaître la suite sans spécialement être attaché au personnage central du récit qui, il faut l'avouer, est assez peu engageant. Ceux qui désirent plonger plus loin dans les arcanes du côté sombre seront ravi par cette suite, moi j'ai fort apprécié ma lecture. Je n'ai pas d'infos concernant un troisième tome mais il me semble inévitable vu la tournure que prends les choses, je pense que l'auteur ira jusqu'à l'accomplissement de la fixation de l'apprentie.

Intérêt : 2/5
Ecriture : 4/5

Dark Bane – La dynastie du mal



Voici la fin de la trilogie consacrée à Dark Bane et son apprentie.

Avec les années, Zannah devient de plus en plus puissante et Bane espère sans cesse qu’elle ait le courage de le défier selon la règle de deux. Mais Zannah semble trouver sa place en exécutant les tâches que lui confie son maître.

Bane décide alors de trouver un autre apprenti moins faible que Zannah. Mais son âge plus avancé et sa faiblesse physique causée par son infestation par les Orbalisk l’encourage à se lancer tout d’abord dans une quête pour retrouver l’Holocron d’un très vieux seigneur sith : Dark Anddedu. Cet artéfact contiendrait le secret de l’immortalité.

Pendant ce temps, Zannah est envoyée en mission sur une planète où un Jedi qui devait mettre en sureté des reliques Sith a été assassiné. Loin de penser que son maître cherche à la remplacer, elle entend bien réclamer son héritage et défier Bane à l’aide de puissants sortilèges du côté obscur. Elle profite également de sa quête pour se chercher un apprenti une fois qu’elle sera devenue Dame Noire.

Quoi qu’il arrive, Bane ou Zannah devra mourir, c’est la règle du sith unique. Mais lequel succombera ?

Pour une conclusion de cycle, j’ai trouvé ce tome un peu terne. On y découvre (ou re-découvre) des personnages très intéressants et bien campés (je pense au Jedi noir et à la chasseuse de prime) mais il manque cette obscurité palpable des tomes précédents pour que la conclusion soit à la hauteur de ce bon cycle.

C’est néanmoins très agréable à lire et je conseille cette trilogie, que vous soyez afficionado du côté obscur ou non.

Intérêt : 3/5
Ecriture : 4/5


Retrouvez également la CHRONOLOGIE COMPLETE des livres STAR WARS
« Modifié: 19 Novembre 2012 à 13:46:25 par Rendar »
IP archivée

Rendar

  • Modérateur Global
  • Plume experte
  • ******
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 2275
  • Maître des Knights of Justice
    • Rendar
Re : La Saga Star Wars.
« Réponse #1 le: 16 Mai 2008 à 20:02:29 »

Star Wars - Dark Plegueis



Toujours deux ils sont, un maître et un apprenti. Dans ce livre, nous éclaircissons un peu le mystère entourant le maître Sith de Palpatine, Dark Plegueis le sage.

Mumm immensément riche, Plegueis est un expert pour mener sa double vie de Sith et de personnage public, persuadé que l’assainissement de la galaxie ne peut se faire qu’en passant par une guerre galactique et la chute des chevaliers jedis, il œuvre depuis plusieurs dizaines d’années dans l’ombre pour mener à bien ce plan.

Après avoir assassiné son propre maître, Dark Tenebrous, il se lance à la recherche d’un apprenti. C’est lors de négociations sur Naboo qu’il croise le jeune Palpatine. Détectant la Force en lui derrière une énorme rancœur envers son père, Plegueis va l’initier pour former un binôme qui sonnera la fin de la république : Le maître tirant les ficelles dans l’obscurité et l’apprenti brillant dans la lumière.

Mais Palpatine à ses propres désirs de gloire.

Mettant plus en scène l’ascension de Palpatine au poste de Chancelier et l’apprentissage de son avatar Sith Dark Sidious que la véritable histoire de Dark Plegueis, ce roman est très agréable à lire et lève le voile sur pas mal de petites inconnues. Les origines de Dark Maul, la défection du Comte Dooku, la création de l’armée clone, tout cela se mélange pour former une histoire durant sur plusieurs dizaines d’années et racontée avec simplicité et style.

On retrouve un peu un parallèle avec la trilogie de Dark Bane et ce roman lie encore un peu plus la période historiques de l’Ancienne République avec les films de la prélogie. C’est toujours compliqué de s’insérer au milieu de période déjà couvertes historiquement mais c’est fait avec brio et ça donne un bon roman Star Wars.

Petit bémol, l’auteur (ou le traducteur, ce qui ne m’étonnerait pas) confonds souvent Plegueis avec Tenebrous ou Palpatine ce qui peut amener de petits quiproquos si on ne lit que d’un œil.

Intérêt : 3/5
Ecriture : 3/5


On continue avec Vent de trahison, un roman se situant peu de temps avant l'Episode I.



On y suit une intrigue politique où se mêlent le sénat galactique, la fédération du commerce, les Jedi's et, bien entendu, un conspirateur à capuche mystérieux et inssaisissable : Darth Sidous.

L'histoire est pas mal centrée sur Valorum, le suprème chancelier, qui doit faire face à une recrudescence de violence dans les régions extérieures de la galaxie où a fédértion du commerce fais loi car est la seule à assurer l'importation des denrées pimordiales aux coins reculés du monde de Star Wars. Un groupe de terroristes nommé 'Front Nébula' lance une série d'attaques visant les cargo de la fédération et les Jedi's, guidés par Qui Gong Jin et son padawan, Obiwan Kenobi, sont bien obligés de réagir mettant à jour un projet d'assassinat du chancelier.

Mais dans cette histoire... Qui tire vraiment les ficelles ?

Ce livre, bien que se laissant lire, est loin d'être un des meilleurs concernant la saga. La première raison est qu'il se situe à une période de l'histoire que j'apprécie plutôt moyennement. Fan des premiers films, la nouvelle trilogie à eu sur moi un effet mitigé. La deuxième raison est que, bien qu'à travers ce livre, on en apprenne plus sur les machinations qui ont permis à Palpatine de prendre le pouvoir, l'intrigue est un peu lourde avec des dénouements trop prévisibles.

Pas de quoi s'affoler donc

Intérêt : 2/5
Ecriture : 2/5
« Modifié: 19 Novembre 2012 à 13:38:41 par Rendar »
IP archivée

Rendar

  • Modérateur Global
  • Plume experte
  • ******
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 2275
  • Maître des Knights of Justice
    • Rendar
Re : La Saga Star Wars.
« Réponse #2 le: 23 Mai 2008 à 21:12:43 »

On continue avec mes lectures galactiques. Poursuivons avec un livre dédié à un des personnages les plus charismatiques et les moins exploités de l'univers Star Wars : Dark Maul.



Ce tome suivant, baptisé L'ombre du chasseur, se passe juste avant le premier volet cinématographique de la saga et retrace la traque, par Dark Maul, d'un dissident de la fédération du commerce et, par extension, de tout ceux avec qui il aurait pu parler des plans du sinistre Dark Sidious.

Dans les entrailles de Coruscant, la cité capitale de la république, on y croise un petit escroc sympathique et son droïde singulier, un apprenti Sith aux compétences martiales extraordinaires et une Padawan Jedi effectuant sa première mission.

Même si, au début du livre, on pourrais croire que la sauce va être dure à prendre, on se laisse totalement entraîné dans cette traque sans merci que se livre Maul et ce jeu de cache cache dans les bas fonds de la cité. A ma grande surprise, un roman très appréciable livré avec une grande maîtrise des actions et des combats par l'auteur qui nous fais profiter d'une ambiance toute particulière.

Je le conseille donc aux fans déçus de Maul que l'on voit beaucoup trop rarement dans l'Episode I

Intérêt : 2/5
Ecriture : 4/5
« Modifié: 11 Août 2010 à 14:22:14 par Rendar »
IP archivée

Rendar

  • Modérateur Global
  • Plume experte
  • ******
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 2275
  • Maître des Knights of Justice
    • Rendar
Re : La Saga Star Wars.
« Réponse #3 le: 14 Juin 2008 à 11:59:43 »

FILM : EPISODE I
La menace fantôme
« Modifié: 05 Octobre 2008 à 13:42:02 par Rendar »
IP archivée

Rendar

  • Modérateur Global
  • Plume experte
  • ******
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 2275
  • Maître des Knights of Justice
    • Rendar
Re : La Saga Star Wars.
« Réponse #4 le: 14 Juin 2008 à 12:00:44 »

Devinez quoi ?

On continue encore ^^

Terminé ce matin : Planète Rebelle.



Je ne l'avais lu qu'une fois, il y à longtemps et il ne m'avait pas laissé un souvenir impérissable... Et pourtant... Et pourtant... Il n'est pas entièrement à jeter.

Bien qu'étant, il faut l'avouer, globalement assez ennuyeux, certains éléments que ce livre dévoile ont un échos très différent au vu de l'évolution de la saga.

En effet, on suit les péripéties d'Anakin et ObiWan sur une mystérieuse planète vivante nommée Sekot à la recherche d'un chevalier Jedi, du nom de Vergere, disparu au cours d'une mission et d'un vaisseau apparemment fabriqué par la planète elle même.

Dans les trois premiers quarts du bouquin, pas grands rebondissements mais  on retrouve des têtes connues : Tarkin (Le Moff commandant l'étoile de la mort) et Rath Sienar (Le chef de la Sienar Fleet Corporation, le premier fabriquant de vaisseaux pour l'empire) puis, tout s'accélère. Je vous fais abstraction des détails mais  on apprends que Vergere à quitté la planète en hâte pour empêcher l'invasion de Sekot par des êtres extérieurs à la galaxie utilisants une technologie organique et je tends à penser qu'il s'agit des Yuzzhan Vong (Qui sont les gros méchants d'une série de bouquins situés 30 ans après les films).

Au final donc, pas une grande lecture si ce n'est une 'prequel' du futur avec une des toutes premières incursions du côté obscur dans la vie d'Anakin.

Intérêt : 2/5
Ecriture : 2/5
« Modifié: 11 Août 2010 à 14:22:32 par Rendar »
IP archivée

Rendar

  • Modérateur Global
  • Plume experte
  • ******
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 2275
  • Maître des Knights of Justice
    • Rendar
Re : La Saga Star Wars.
« Réponse #5 le: 14 Juin 2008 à 12:22:39 »

Le vol vers l'infini

Star Wars - Vol vers l'infini



Voici un livre racontant la, très souvent évoquée, mais très peu connue aventure du vol vers l'infini.

On y suit deux histoires principales qui s'entremêlent  dans une trame complexe dont le très bon écrivain, T. Zhan, maîtrise, parfaitement les tenants et les aboutissants.

Le livre commence sur la fuite désespérée d'un groupe de contrebandiers fuyant un employeur peu scrupuleux désireux de les réduire à l'état d'atomes flottants dans l'espace. Forcés de faire un saut hyperspatial sans coordonnées, ils se retrouvent à la lisière de la galaxie connue, dans un endroits où peux d'humains ont jamais mis les pieds et où la république n'a aucun pouvoir, aucun droit voir même est carrément inconnue. Seulement, ils ne sont pas seuls. Venant à leur rescousse, un vaisseau inconnu, piloté par des hommes à la peau bleue et aux yeux rougeoyants, les recueillent et les emmènent en tant 'qu'invités' sur une des bases secrète de ce peuple mystérieux et technologiquement très avancé appelé Chiss.

Ils font ainsi connaissance avec leur hôte, le commandant Mitth'raw'nuruodo, un génie tactique brillant qui, grâce à une flotte limitée, défends ce côté de l'espace Chiss contre toute invasion d'esclavagistes ou race belliqueuse.

Pendant ce temps, sur Coruscant, capitale de la république, le maître Jedi Jorus C'baoth fais jouer toutes ses connaissances, que ce soit au conseil des jedis ou au sénat, pour mettre en place une mission d'exploration et de colonisation des confins de la galaxie appelée 'Vol vers l'infini'. Se présentant sous la forme d'un assemblage de six croiseurs reliés entre eux et transportant plusieurs centaines de personnes et plusieurs dizaines de jedis, le vol vers l'infini est considéré par la république, en conflit croissant avec les séparatistes, comme un gâchis mais, sous les conseils et les manipulations politiques d'un certain Palpatine, ce projet verra finalement le jour.

Seulement, pour Darth Sidious, l'occasion d'éliminer autant de Jedis d'un coup ne peux pas être ignorées et il fera tout en oeuvre pour que le vol vers l'infini n'atteigne jamais sa destination.

Que dire sur ce roman si ce n'est qu'il est à l'image de tout ceux écrits dans l'univers Star Wars par Zhan : Excellent. Il y mêle scènes de combats spatiaux, intrigues politiques et découverte d'anecdotes sur des personnages qui reviendront de manière récurrente dans la saga. En effet, dans ce livre, encore un gros et majgstral prequel de plusieurs événements à venir plus tard dans la saga et je dois avouer, c'est le premier de ma série de relecture que je dévore avidement !!!

NDLR : A l'origine, je pensais qu'il y avait deux tomes mais, apparement, un seul tome de prévu pour le moment. Le livre que je pensais être la suite est en fait un roman indépendant dont vous lirez la critique prochainement çi-après.

Intérêt : 3/5
Ecriture : 4/5
« Modifié: 11 Août 2010 à 14:23:11 par Rendar »
IP archivée

Rendar

  • Modérateur Global
  • Plume experte
  • ******
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 2275
  • Maître des Knights of Justice
    • Rendar
Re : La Saga Star Wars.
« Réponse #6 le: 14 Juin 2008 à 12:23:42 »

Star Wars - Tempête intergalactique



Que dire de ce livre si ce n’est que c’est un coup dans l’eau.

Soyons clairs d’entrée de jeu, ce livre ne sert à rien. Il nous narre les aventures d’Obiwan et Anakin sur une lointaine planète où un sois disant vote important doit se dérouler concernant l’allégeance de la populace à la république.

Sur mauvais fond de trame politique (Si cette planète fait sécession, des dizaines d’autres systèmes pourraient rejoindre la cause séparatistes), Obiwan, Anakin, Luminara Onduli et sa padawan vont tenter de réconcilier la population  tribale et nomade avec celle urbaine et sédentaire à grand renforts de pouvoirs jedis et d’états d’âme phylosophico-social

Ce livre à quand même un avantage indéniable, c’est d’être petit… Et donc, vite terminé…

Si les autres ouvrages traitants de la guerre des clones qui ont été retirés de la vente étaient aussi mauvais, je comprends pourquoi on à arrêter de les éditer…

Bref, une de mes plus mauvaises lecture Star Wars. Au suivant

Intérêt : 1/5
Ecriture : 1/5
« Modifié: 11 Août 2010 à 14:23:33 par Rendar »
IP archivée

Rendar

  • Modérateur Global
  • Plume experte
  • ******
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 2275
  • Maître des Knights of Justice
    • Rendar
Re : La Saga Star Wars.
« Réponse #7 le: 14 Juin 2008 à 12:25:39 »

FILM : EPISODE II
L'attaque des clones

- Et -

Clone Wars (Dessin animé et film)

Star Wars - The clone wars



Nous voici embarqués dans l'inévitable novelisation du dessin animé.

Ecrit par Karen Traviss, la référence en matière et soldat clone, ce petit bouquin vite lu reprend la trame principale du film.

Le fils de Jabba le Hutt à été capturé et ce dernier, furieux, ordonne au Jedis de le retrouver sous peine de leur coupe les voies d'accès hyperspatiales passant par l'empire Hutt et indispensables au ravitaillement de la grande armée de la république. Anakin et sa toute nouvelle jeune padawan, Ashoka, se voient mandatés pour le retrouver. Seulement, bien entendu, les séparatistes et le comte Dooku sont en dessous de ce complot visant à décrédibiliser les Jedis.

Rien de très palpitant bien qu'il s'insère facilement dans la trame historique de la guerre des clones et pas grand chose à voir avec le film où bien plus de choses sont développées. De larges coupes dans l'histoire ont étés faites pour se concentrer sur la traque d'Anakin et Ashoka contre les vilains méchants droides de combat.

A zapper sans regrets si vous avez vu le film et... Même si le film n'à pas été visionné, vous pouvez le zapper aussi...

Intérêt : 1/5
Ecriture : 2/5

Clone Wars – En territoire inconnu


Lucas continue à exploiter la ‘veine’ de la guerre des clones avec, parallèlement à la série télévisée en image de synthèse, plusieurs romans.

Celui là sort un peu de l’ordinaire étant donné qu’il est essentiellement consacré à Obi-wan Kenobi alors qu’habituellement, c’est Anakin qui à la part belle.

Juste après la désastreuse bataille de Géonosis, les Jedis sont en deuil. Ayant perdus beaucoup des leurs, les effectifs des gardiens de la Force ne sont plus suffisants pour assurer toutes les missions diplomatique et de combat exigées par le chancelier Palpatine pour contrer la grandissante menace des séparatistes.

En effet, le Comte Dooku s’enhardi et une série d’attentats secouent Coruscant dont l’un occasionne à Obi-Wan de graves blessures. Le conseil Jedi ayant eu vent d’une attaque de Grevious sur Bothawui est forcé d’y envoyer Anakin, récemment promu chevalier Jedi, en mission solo avec sa Padawan.

Obi-Wan, encore convalescent, reçoit alors la visite du sénateur Bail Organa d’Alderaan qui l’informe d’une situation encore plus inquiétante. Un mystérieux informateur aurait trouvé une planète sous la domination d’un temple Sith maléfique regorgeant d’artefact. Avec le voile du côté obscur s’étendant sur la galaxie, Obi-Wan n’à pas le choix, il part à la recherche de ce temple pour le détruire.

Son voyage le mènera dans les régions non cartographiées de la galaxie, dans la bordure extérieure, les territoires inconnus. Et ce lieu de l’espace n’est pas sans dangers.

Passé la bonne surprise d’y voir Obi-Wan beaucoup plus représenté qu’à son habitude, ce roman n’à guère de grand intérêt. Il est cependant loin d’être mauvais, c’est juste qu’il n’apporte rien de concret à l’univers Star Wars.

On y voit un conseil des Jedis faiblissant et incapable de réagir face à la montée en puissance des Sith, un Palpatine machiavélique dont l’auteur nous permet de suivre sa double image Palpatine/Sidious en instantané, un Anakin de plus en plus arrogant et agressif et un Obi-Wan en Nounou du sénateur Organa sur une planète lui aspirant littéralement la vie.

Les mésaventures sur la planète Sith, bien pensées au départ durent trop longtemps, beaucoup trop longtemps, on fini plus par espérer qu’ils s’en aillent que de réellement se prendre pour la quête qu’il çà entreprit.

Bref, un roman en demi-teinte. Pas mauvais mais loin d’être incontournable, il est à réserver à ceux qui veulent tout lire ou aux amateurs de la période de la guerre des clones.

Intérêt : 1/5
Ecriture : 2/5

Star Wars. The clone wars – Pas de prisonniers



Profitant de l’engouement du public pour la période de la guerre des clones, c’est aujourd’hui dans cette période de la saga que l’univers s’étoffe et que les nouveautés pullulent.

Dans cet opus, nous continuons à suivre Anakin, sa padawan et Rex, le commandant clone dans leur lutte contre les séparatistes. Une espionne infiltrés sur une planète est prise en pleins soulèvement populaire. Capturée, c’est le vaisseau transportant Ashoka, la padawan d’Anakin, qui est dépêché sur les lieux pour une mission de sauvetage.

Mais une fois encore, rien ne va se passer comme le prévoyait le plan et c’est au prix d’une lutte sans pitié que nos héros se sortirons de ce mauvais pas…

D’apparence simple, les romans issus de la série Clone Wars (Et tous écris par Karen Traviss) sont de plus en plus attractifs. Tout le côté psychologique et émotif de la relation entre les clones et les Jedis, leurs états d’âmes à propos de cette guerre et de la question morale de l’utilisation des clones y est développé avec brio.

Ce roman marque en plus la rencontre d’Anakin avec un maître Jedi en contradiction avec l’Ordre au sujet du principe de non attachement. Les préceptes Jedis interdissent l’attachement et les sentiments sous prétexte de mener au côté obscur et c’est non sans heurts qu’Anakin découvre toute une philosophie parallèle de Jedis mariés pour qui l’attachement est une vertu et qui ne sont en aucun cas pervertis.

Un plaisir à lire donc et je le conseille aux personnes qui ont aimés l’univers de la nouvelle trilogie, ce sont de très bons ouvrages et assez rapide à lire.

Intérêt : 2/5
Ecriture : 3/5

Star Wars – The Clone Wars
Gambit : Infiltré



En pleine guerre des clones, après une bataille très éprouvante, Anakin et Obiwan reçoivent un message alarmant du sénateur Bail Organa. Les séparatistes ont envahis une planète sans aucune valeur stratégique et semblent avoir mis les gros moyens pour la protéger.

Persuadés que cela cache quelque chose, les deux Jedis vont s’infiltrer à la surface de cette lointaine planète pour mener l’enquête. Il apparaît bientôt qu’un général Neimodien détienne par la contrainte sur Lanteeb, le monde en question, une scientifique dont la missione st de fabriquer un terrible virus mortel.

Anakin et Obiwan devrons empêcher la création de cette arme bactériologique mais, isolés, épuisés et terrés sur une planète en état de siège, la mission s’avère très difficile.

Premier tome d’un dytique, il à le mérite de bien poser le décor mais c’est vraiment navrant de se dire que ça devient intéressant alors qu’il ne reste qu’une centaine de page… de la même veine que le roman ‘En territoire inconnu’, le lecteur se rends compte de l’incapacité du conseil Jedi de percer le voile du côté obscur qui s’est abattu sur la galaxie et de constater qu’Anakin est de plus en plus colérique, impétueux et difficile à contenir par son mentor Obiwan.

J’attends de lire le second tome pour me faire un avis global mais je suis de prime abord assez déçu de la longue mise en place de l’histoire principale et de l’intérêt tout à fait relatif de ce tome.

Intérêt : 2/5
Ecriture : 3/5

The Clone War – Gambit
Siege



Echappés de justesse suite à l’échec de la mission de sauvetage, Obiwan et Anakin échouent dans un petit village peuplé de mineurs subsistant difficilement aux conditions de vie rudes et au rationnement mis en place par les séparatistes. Ces mineurs procèdent à l’extraction de la damotite, un élément essentiel pour fabriquer le poison conçu par l’ennemi et les séparatistes l’échangent contre de la nourriture.

Froidement accueillis dans le village, les tensions se révèlent problématiques lorsqu’une armée de droides de combat prennent d’assaut les deux jedis, protégés par un bien faible bouclier d’énergie.

Pendant ce temps, Bail Organa, Padmé, Mace Windu et Ashoka tentent de mettre au point un plan de sauvetage secret. Mais le général Grevious utilise sa nouvelle arme biologique sur le monde de Chandrila et le secret ne peut plus être gardé mettant à mal la confiance du Chancelier Palpatine envers le conseil Jedi.

Dans la même veine que le tome précédent avec encore moins de choses intéressantes à lire. C’est bien écrit mais dans le fond, il n’y a vraiment pas grand-chose à en retenir. Ce dytique n’est pas désagréable mais manque cruellement de profondeur.

Intérêt : 1/5
Ecriture : 3/5
« Modifié: 07 Décembre 2010 à 15:01:12 par Rendar »
IP archivée

Rendar

  • Modérateur Global
  • Plume experte
  • ******
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 2275
  • Maître des Knights of Justice
    • Rendar
Re : La Saga Star Wars.
« Réponse #8 le: 14 Juin 2008 à 12:44:45 »

Tout nouveau, tout chaud : Republic commando - Contact zéro



Un des derniers livres à être sortis en français et donc une nouveauté à mes yeux où l'ont suit les aventures musclées d'un groupe de commando clone.

Hé oui, on les vois par centaine dans les films, soldats créés à partir des gènes de Jango Fett (Le célèbre chasseur de prime mandalorien), ils sont considérés comme de la chair à cannon et pourtant... On apprends dans ce livre que, même s'ils ont étés cultivés tel des céréales, entraînés à ne savoir faire que combattre et conditionnés pour reconnaître les jedis comme leurs suprêmes commandants, ils ont tous une personnalité, des émotions, des réflexions et même des noms.

Membres des commandos spéciaux, quatre soldats clones sont envoyés sur une planète séparatiste pour y détruire un laboratoire où une scientifique à la solde des némodiens fabrique un virus mortel ne touchant que les clones et permettant ainsi aux armées séparatistes de gagner la guerre facilement grâce à leurs forces de droïdes.

Abandonnés en milieu hostile, traqués par la milice privée de la planète dirigée par un redoutable guerrier mandalorien du nom de Hokan, ils trouverons de l'aide inattendue en la personne d'une padawan Jedi en infiltration sur la même planète et dont le maître vient de se faire tuer. Seulement cette padawan ne ressemble pas à l'image d'un jedi héroïque, peu confiante en elle, maîtrisant mal la Force et effrayée à l'idée de devoir combattre, ce sont les commandos, pourtant entraînés à suivre les ordres des jedis et les voyants comme des demi-dieu imperfectibles, qui vont devoir prendre les choses en main pour que la mission soit un succès.

J'ai beaucoup aimé cette lecture bien que ce ne soit pas de la grande écriture. Le style est fluide et les événements bien amenés mais ce qui fait la force de ce roman, c'est la découverte, chez des clones, d'un esprit propre à chaque soldat, d'une camaraderie ressemblant bien fort à celle qu'on pourrait attendre de soldats ordinaires.

Une lecture divertissante donc pour un roman qui n'apporte aucun grand changements à l'univers de Star Wars mais dans lequel, même en étant pas fana de la période 'pré-episode III', nous transporte il y à bien longtemps, dans une galaxie lointaine

Intérêt : 2/5
Ecriture : 4/5

Coup de Coeur
« Modifié: 11 Août 2010 à 14:26:44 par Rendar »
IP archivée

Rendar

  • Modérateur Global
  • Plume experte
  • ******
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 2275
  • Maître des Knights of Justice
    • Rendar
Re : La Saga Star Wars.
« Réponse #9 le: 14 Juin 2008 à 21:33:03 »

Star Wars - Point de rupture



Ce volume très bien fourni est essentiellement axé sur le maître jedi Mace Windu, membre du conseil et un des rares experts du vaapad, la septième forme de combat au sabre laser.

Juste après la bataille de Géonosis qui à été un fiasco pour les Jedis morts par dizaines, Depa, l'ancienne Padawan de Windu devenue maître jedi est portée disparue sur une planète séparatiste couverte de jungle qui se trouve être la planète d'origine du maître Jedi. Mace Windu y est  donc logiquement envoyé pour enquêter suite à un mystérieux massacre commis dans ce même système. Seulement, là où Depa devait entraîner des guerilleros autochtones à se défendre contre les séparatistes, Mace trouve des guerriers sanguinaires assoiffés de vengeances, semblant pouvoir utiliser faiblement la Force et guidés par un être envahi par le côté obscur dont Depa semble être l'alliée dans sa frénésie sanguinaire.

Mace devra donc résoudre plusieurs énigmes : Sauver son ancienne padawan du côté obscur, combattre la soif de sang des Korun, les guerilleros, face aux actions militaires violentes des Dalawai, les séparatistes tout cela sans lui même se laisser envahir par l'obscurité car la jungle semble l'aspirer vers les ténèbres. Ce maître Jedi va se rendre compte d'une chose. Les sacro saints principes de l'ordre jedis ont bien du mal à trouver leur place dans une galaxie en guerre remplie d'atrocités.

Ayant entendu beaucoup de mal de ce livre, j'ai été agréablement surpris, certes, on y parle que de Windu... Et alors ? C'est un personnage hyper mal exploité dans les films et il méritait bien un roman à lui tout seul. L'histoire est intéressante bien que n'impactant pas l'univers en lui même mais l'auteur construit une trame utilisant l'uniers Star Wars mais dans une situation tenant sur une seule et unique planète.

Le style est fluide, la traduction, je pense, joue également beaucoup dans l'agréable lecture de cette petite brique de 600 pages grand format. Oui, quand même, ça fais lourds dans la sacoche... Mais c'est sans aucun regrets que je l'ai trimbalé avec moi car c'était un bon moment de lecture, un peu à part des autres romans imbriqués dans l'histoire mais, même s'il n'importe rien, il reste très agréable à lire de part les choix et les décisions que le personnage principal a à prendre.

Intérêt : 1/5
Ecriture : 3/5
« Modifié: 11 Août 2010 à 14:27:24 par Rendar »
IP archivée

Rendar

  • Modérateur Global
  • Plume experte
  • ******
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 2275
  • Maître des Knights of Justice
    • Rendar
Re : La Saga Star Wars.
« Réponse #10 le: 27 Juin 2008 à 15:20:47 »

Suivant sur la liste : Republic Commando - Triple Zero



Un nouveau roman centré sur la vie des soldats clones où certains d'entres eux se chargent, en sous marin, de démanteler une cellule terroriste sur Coruscant, la capitale de la république.

On y recroise les figures importantes du premier livre tout en y rajoutant de nouvelles comme un sergent entraineur mandalorien aux allures paternelles et des commandos 'invalides', les plus dangereux de tous car non conditionnés mentalement.

Le récit à énormément de mal à démarrer à cause des multiples erreurs d'écriture qui jalonnent les premières 100 pages, confusions entre les actions, entre les escouades de clone, dialogues mal rendu et tentative de mise en situation décevante.

Pourtant, une fois lancé sur ses rails, le livre se révèle être très prenant et fluide à lire, on se reprends d'affection pour ses soldats paraissant avoir une vingtaine d'année mais véritablement âgés de 10 ans et l'action est au rendez vous.

Une petite frayeur au début donc mais qui fini par être une lecture tout à fait convenable au point que j'ai hâte de lire le tome trois : True colors. en attendant... Que la Force soit avec moi !

Intérêt : 1/5
Ecriture : 3/5
« Modifié: 11 Août 2010 à 14:27:46 par Rendar »
IP archivée

Rendar

  • Modérateur Global
  • Plume experte
  • ******
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 2275
  • Maître des Knights of Justice
    • Rendar
Re : La Saga Star Wars.
« Réponse #11 le: 08 Juillet 2008 à 17:34:28 »

Star Wars - Republic Commando
True Colors



Terminé il y à quelques jours, ce troisième volume retraçant les aventures de nos soldats clones vers l'infini et au delà.

La quête de ce tome est celle emmenant le sergent Skitara et ses clones à la recherche de la scientifique kamino ayant créé l'armée de la république afin de neutraliser le gêne accélérant la croissance et permettre aux soldats clones une espérance de vie dépassant la trentaine.

On y retrouve une bonne intrigue politique, un combat moral amenant deux Jedis à tourner le dos au temple par convictions et surtout on retrouve les personnages pour lesquels on s'était pris de sympathie dans les deux tomes précédents.

J'avoue avoir été réticent au début à lire ces romans situés avant l'épisode III mais au final, ce sont de bouquins tout à fait divertissants même pour les non fervents de la période pré trilogie originale. Une bonne surprise donc à conseiller aux amateurs de tactiques commandos.

Aucunes informations à ce jour concernant un éventuel volume IV mais la fin laisse à penser que ce n'est pas fini...

Intérêt : 2/5
Ecriture : 3/5

Star Wars – Republic Commando

Ordre 66



La suite des aventures des commandos clones et de leur ‘père’ Kal Skitara. Alors que la république décline sous les intrigues politiques et les attaques séparatistes, les clones des romans précédents continuent à se battre tout en cherchant un moyen de stopper leur vieillissement accéléré.

Jouant un double jeu dangereux, ils envisagent de déserter la république pour vivre une vie qu’on leur a refusée d’entrée en tant que clone élevé pour la guerre. Mais l’avènement de Palpatine, les règles qui changent en cours de partie et l’ordre 66 d’exécution des Jedis vont perturber leurs plans au-delà de toute sauvegarde possible.

On garde le même concept que dans les romans précédents  en humanisant énormément les clones. Certains sont amoureux, l’un d’eux est même père et le plan utopiste de désertion de l’armée bat petit à petit de l’aile. Tout le monde ne s’en sortira pas. C’est toujours un peu confus au niveau de repérer qui est qui et les actions en deviennent un peu floues. Mais l’attachement qu’on ressent au fil des différents tomes de la série fait de ces aventures de commandos de la république un vrai plaisir.

Intérêt : 2/5
Ecriture : 4/5



Star Wars – Imperial Commando
501st



Après le coup de tonnerre de l’ordre 66, de nombreux clones se sont réfugiés dans un endroit secret sur Mandalore, regroupé en communauté hétéroclite mélangeant Jedi, Mandaloriens, clones, chercheurs scientifiques et civils cherchant ensemble à trouver un remède contre le vieillissement accéléré des clones.

L’Empire remplace la République depuis quelque semaines mais rien n’a vraiment changé pour les clones  commando n’ayant pas désertés avec Kal Skitara si ce n’est qu’ils sont chargé de la mission de traquer leurs anciens partenaires. Le cas de conscience est difficile, à qui accorder leur allégeance ?

Avec la traque des derniers jedis survivants, Skitara et son clan doivent plus que jamais faire profil bas. Mais la galaxie ne leur laisse pas ce choix.

Un nouveau volet de la très bonne saga sur les Republic Commando. L’histoire se tient dans un univers en mutation, les personnages sont bien posés et attachant, l’action présente et l’enjeu émotionnel également. Vraiment une très agréable série de romans qui n’apportent rien en eux même à l’univers mais qui sont diablement accrocheurs !!!


Intérêt : 2/5
Ecriture : 4/5
« Modifié: 14 Novembre 2011 à 14:13:52 par Rendar »
IP archivée

Rendar

  • Modérateur Global
  • Plume experte
  • ******
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 2275
  • Maître des Knights of Justice
    • Rendar
Re : La Saga Star Wars.
« Réponse #12 le: 08 Juillet 2008 à 17:36:18 »

Star Wars
Medstar - deux tomes
Les chirurgiens de l'espace et Guerisseuse Jedi



Voici deux livres découpant une même histoire se déroulant pendant les affrontements entre la république et les séparatistes, mieux connues sous le nom de 'guerre des clones'.

Sur une planète lointaine sans aucun intérêt stratégique, deux énormes armées s'affrontent pour une plante : La bota. Puissant narcotique, panacée à nombres de maladies, ce végétal ne pousse que là et les richesses qui pourraient découler pour le camps qui détient la seule source de bota disponibles sont énormes.

Nous suivons dans ces deux tomes des héros bien loin d'être habituels dans un livre Star Wars : des médecins. En effet, l'action principale se déroule dans un camp de traitement des blessés de la république où défilent les milliers de blessés et mutilés des combats. Sur cette planète, on retrouve une padawan guérisseuse jedi, Bariss Offee, des médecins de la république, un droid très particulier, un espion des séparatistes infiltré parmi le camps, un envoyé du soleil noir, la terrible organisation criminelle, un journaliste sullustéen et bien d'autres protagonistes.

Même si ces deux volumes n'apportent, une fois de plus, rien de particulier à l'univers Star Wars, la sauce prends. et prends même très bien. On se prends d'affection pour les différents personnages, on est affectés par les malheurs qui leurs arrivent, on est tenu dans l'expectative de savoir qui est ce mystérieux espion qui fait dangereusement pencher la balance du côté séparatiste, bref, le tout fonctionne plutôt bien et nous plonge encore plus dans l'univers très particulier de la guerre des clones.

Intérêt : 1/5
Ecriture : 3/5
« Modifié: 11 Août 2010 à 14:31:06 par Rendar »
IP archivée

Rendar

  • Modérateur Global
  • Plume experte
  • ******
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 2275
  • Maître des Knights of Justice
    • Rendar
Re : La Saga Star Wars.
« Réponse #13 le: 09 Juillet 2008 à 12:05:49 »

Star Wars - L'épreuve du Jedi



Après l'attaque par les forces séparatistes de la planète Preastlynn, la république est en panique. En effet, sur cette planète se trouve un centre de communication vital pour la poursuite de la guerre. Facilement écrasée par l'assaut droide des ennemis, les forces armées de Preastlynn organisent une tactique de guérilla en espérant voir bientôt arriver des renforts malgré le brouillage des communications.

Et les renforts arrivent de justesse, sauvant les derniers soldats de la destruction lors de l'attaque de leur camps retranché. Aux commandes de l'armée de clones envoyée pour libérer Praestlynn, le général Nejaa Halcyon et nul autre qu'Anakin Skywalker.

S'en suit alors assaut, défense et combats sur terre et dans l'espace pour bouter les séparatistes en dehors de l'espace de la planète.

Un petit livre lu très rapidement, pas mauvais mais pas bon non plus, on y voit Anakin s'enfoncer un peu plus dans son caractère individualiste et préférant attaquer plutôt que protéger. Je dois néanmoins avouer qu'il y à quelques belles scènes de combat entre les deux armées et que c'est convenablement écrit.

Intérêt : 1/5
Ecriture : 2/5
« Modifié: 11 Août 2010 à 14:31:23 par Rendar »
IP archivée

Rendar

  • Modérateur Global
  • Plume experte
  • ******
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 2275
  • Maître des Knights of Justice
    • Rendar
Re : La Saga Star Wars.
« Réponse #14 le: 23 Juillet 2008 à 09:32:04 »

Yoda - Sombre rencontre



Même si ce n’est pas aussi mauvais que ‘Vent de trahison’, ce roman reste quand même un joli loupé censé mettre en scène Maître Yoda dans toute sa splendeur…

Seulement ce dernier ressemble plus à un gnome gâté et gâteux, colérique et passablement ridicule qui dispense sa demi-sagesse avec peu de conviction.

Pourtant, le concept n’était pas mauvais… En pleins milieu de la guerre des clones, Yoda reçoit une offre de paix de son ancien padawan et désormais ennemi juré (Et chef des séparatistes) : Le Comte Dooku.

Flairant le piège mais ne voulant pas passer à côté d’une possible rédemption pour son ancien disciple adepte du côté obscur, Yoda se rends au rendez-vous, accompagné de deux maîtres Jedis et leurs padawans, sur Vjun, une planète imprégnée du côté obscur.

Malgré de bons ingrédients, la sauce ne prend pas, où alors, uniquement par moment. Le Comte Dooku frise le ridicule, Ajass Ventress, la tueuse de Jedi au service des séparatistes faits figuration, Obiwan et Anakin apparaissent soudainement dans le récit, venant de nulle part, et sauvent la mise à tout le monde. Bref, ce n’est pas super folichon.

Il y à quand même de bons passages, le tournoi entre Padawan par exemple ou la tirade de Yoda sur la souffrance et l’attachement mais ça reste globalement pas terrible.

A sauter sans hésiter si vous avez l’occasion de lire quelque chose de plus intéressant.

Intérêt : 1/5
Ecriture : 2/5
« Modifié: 11 Août 2010 à 14:32:19 par Rendar »
IP archivée

Rendar

  • Modérateur Global
  • Plume experte
  • ******
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 2275
  • Maître des Knights of Justice
    • Rendar
Re : La Saga Star Wars.
« Réponse #15 le: 05 Août 2008 à 12:57:06 »

Star Wars – Le labyrinthe du mal



Encore un roman prenant place dans l’univers ‘prélogique’ et qui se situe juste avant l’Episode III.

Ce petit ouvrage est l’un des seuls de la série se déroulant durant la guerre des clones, à avoir plus qu’éveillé mon intérêt avec une intrigue particulièrement maîtrisée.

On y découvre plus d’informations sur Grevious, le puissant chef séparatiste droïde, sur la suite de la traque de Dooku par Anakin et Obi-Wan et surtout, l’enquête du conseil Jedi pour retrouver la piste de Darth Sidious qui, à leur grand étonnement, mène dans les hautes sphères de Coruscant.

Batailles épiques, combats spatiaux et un Anakin de plus en plus prompt à utiliser la Force sous l’impulsion de la colère m’ont empêché de décoller de ce, il faut bien l’admettre, très bon roman.

Caractérisé par une très bonne harmonisation des évènements montrés dans les films pour combler les trous historiques manquants, la fin de ce roman coïncide avec le tout début de l’Episode III et l’enlèvement du Chancelier Palpatine par les forces séparatistes.

Malheureusement, la traduction n’est parfois pas à la hauteur avec certaines traductions d’expressions plus que douteuse, des fautes de frappes et quelques lourdeurs qui, à mon avis, ne figurent pas dans l’ouvrage original.

Malgré tout, je le conseille vivement à tous tant le pari d’insérer un récit entre deux ouvrages cinématographiques pour en combler les lacunes est risqué et pleinement réussi dans ce cas précis.

Intérêt : 2/5
Ecriture : 4/5
« Modifié: 11 Août 2010 à 14:36:25 par Rendar »
IP archivée

Rendar

  • Modérateur Global
  • Plume experte
  • ******
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 2275
  • Maître des Knights of Justice
    • Rendar
Re : La Saga Star Wars.
« Réponse #16 le: 05 Août 2008 à 12:58:08 »

FILM : EPISODE III
La revanche des Sith
« Modifié: 05 Octobre 2008 à 13:44:10 par Rendar »
IP archivée

Rendar

  • Modérateur Global
  • Plume experte
  • ******
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 2275
  • Maître des Knights of Justice
    • Rendar
Re : La Saga Star Wars.
« Réponse #17 le: 10 Août 2008 à 15:11:23 »

Dark Lord - L'ascension de Dark Vador



Encore une bonne surprise que ce bouquin qui nous place, dès ses premières pages, en pleins milieu de l'Ordre 66, la trahison ultime de Darth Sidious envers les Jedis.

Visant à éliminer tout les Jedis, cet ordre prends à court énormément de chevaliers entraînant dans les ténèbres la majeure partie de l'ordre. Seulement, tous n'ont pas péris. Certains, ont réussi à en réchapper, c'est le cas de Roan Shryne qu'un commando clone préviens de la trahison in extrémis.

Le voila alors lancé à la recherche de ses semblables survivants. Mais c'est sans compter sur le mystérieux Darth Vader, nouveau bras droit de l'Empereur autoproclamé dont personne ne sait rien.

Caché sous son armure qu'il ne maîtrise pas très bien et dans sa douleur d'avoir perdu sa femme, Anakin Skywalker s'interroge encore sur son allégeance durant un parcours qui le mènera de Kasshyk à Alderaan où il aura l'occasion d'assoir sa puissance sur les sceptiques du nouvel ordre galactique.

C'est un roman très bien mené qui prolonge parfaitement l'episode III. Pleins de petites références s'y trouvent, on apprends pourquoi Luke et Leia ont étés envoyés là où ils se trouverons au début de l'episode IV, le cheminement d'Anakin vers sa pleine ouverture au côté obscur, les manipulations de Palpatine...

Bref, une très agréable lecture qui nous rapproche de l'univers initial que nous connaissons si bien.

Cela dit, une question me turlupine... Il y à encore des dizaines de Jedis vivants... Quand vont ils refaire surface ???

Intérêt : 3/5
Ecriture : 3/5

- Et -

Star Wars
Les nuits de Coruscant 1 – Crépuscule Jedi



Peu après la purge des Jedi, dans les bas-fonds de Coruscant, la capitale du nouvel Empire Galactique, plusieurs utilisateurs de la Force subsistent et se cachent, traqués par les troupes impériales.

Parmi eux, Jax Pavan, fraichement ordonné chevalier quelques semaines avant l’ordre 66 a vu son monde basculer et ses certitudes s’écrouler. Il se voit alors confier une mission  vitale pour la rébellion naissante par son ancien maître avant que ce dernier ne se fasse exécuter, mission qui l’amènera à se rendre compte qu’une personne très puissante est entrain de le traquer qui s’avère être nul autre que Darth Vader.

Lors de sa quête il va croiser plusieurs personne, alliés et ennemis comme la jeune étoile montante du Soleil Noir : Le Prince Xizor, le journaliste sullustéen Den Dhur et son droide très particulier ‘Tope-là’ ou encore une ancienne Jedi membre d’un ordre dissident du conseil et ayant échappé à la purge.

Ce premier tome d’une nouvelle trilogie mets en place une intrigue centrée sur un jeune chevalier Jedi recherché par Darth Vader pour des raisons mystérieuse. C’est un peu confus car il y a énormément de personnages provenant de plusieurs autres livres de la saga (l’Ombre du Chasseur, Medstar, Point de rupture, Les Ombres de l’Empire) mais l’intrigue est posée et les personnages bien présentés, je suppose que ça se décantera dans les tomes suivants.

C’est pas trop mal écrit mais il y à pas mal d’erreurs de corrections et de traduction comme souvent chez Fleuve Noir, c’est assez approximatif (Ca va même à la confusion entre deux personnages ou la traduction d’un vaisseau une fois en français et l’autre en anglais).

Ca se laisse néanmoins lire sans pour autant passionner les foules ni installer une véritable tension dramatique. Je réserve ma note après lecture des tomes suivants.

Star Wars
Les nuits de Coruscant 2 – Rue des ombres



Deuxième volume de cette série continuant à être centré sur Jax Pavan, jeune chevalier Jedi livré à lui-même après la purge de l’ordre 66.

Assumant son régime totalitaire, l’Empereur ordonne la destruction de Camas, une planète pacifique peuplée par une espèce connue pour ses nombreux artistes et sa droiture morale.  La quasi-totalité des Caamassi sont exterminés et, sur Coruscant, un célèbre sculpteur de lumière de cette espèce est sauvagement assassiné.

Contacté par l’assistante du défunt sculpteur pour lui faire quitter la planète, Jax Pavan va devoir élucider le mystère de la mort de l’artiste tout en étant toujours traqué par Vador qui a lancé à ses trousses la terrible tueuse de Jedi Auraa Sing.

Dans la même ligne que le tome précédent, une histoire d’enquête assez classique permettant une fois de plus de synthétiser pas mal de personnages croisés précédemment avec parfois moins de brio que d’autres (L’ancien chef de la sécurité de Padmé souhaitant la venger par amour est risible) mais c’est cohérent, c’est plutôt bien écrit et ça se lit bien…

On attends la suite donc…


Les nuits de Coruscant 3 – Modèles de Force



Toujours traqués par les forces impériales, Jax Pavan et son équipe continuent leurs activités visant à évacuer de Coruscant les citoyens désireux de fuir le nouveau régime. Dans le même temps, Tope-là, le droïde planifie un assassinat de l’Empereur avec l’aide de dissidents.

Mais la relative sécurité du groupe risque d’être mise en péril lorsqu’un jeune homme, très sensible à la Force, crée une explosion d’énergie non loin de leur repaire. Le lieu commence alors à grouiller de troupes impériales accompagnées des sinistres inquisiteurs traqueurs de Jedi.

Par-delà le projet d’assassiner l’Empereur, ils vont avant tout devoir penser à sauver leurs vies.

Troisième et, je pense, dernier tome de la série. Très décevant, le concept était sympa, l’écriture pas trop mauvaise mais là, en plus de tourner en rond, les péripéties et les nouveaux personnages sont incohérents.

Dommage donc d’avoir massacré une bonne idée et un premier tome correct qui s’est enfoncé un peu au deuxième opus et qui termine en totale queue de boudin le cycle. La fin du tome est d’ailleurs ridicule.

Ecriture : 2.5
Intérêt : 2


- ET -

Star Wars - Force Unleashed (La Force déchaînée)



Ce jeu vidéo sortis récemment nous mets dans la peau de l'apprenti secret de Darth Vador : Starkiller.

Récupéré par Vador sur Kasshyk lors de l'exécution d'un Jedi réfugié parmi les Wookie, il fait montre d'une incroyable aptitude à contrôler la Force et, devant la promesse du seigneur Sith d'ensemble, détrôner l'Empereur, il se lance à la chasse aux Jedis survivants.

Seulement l'Empereur découvre l'existence de cet apprenti si puissant et ordonne à Vador de l'éliminer. Laisseé pour mort, Starkiller reçoit néanmoins une nouvelle mission de son maître : Pour déstabiliser l'Empereur, il faut créer une rébellion organisée qui sapera la puissance militaire de l'Empire.

Starkiller se lance alors à la recherche de trois personnes connues pour s'opposer farouchement au nouvel ordre galactique : Bail Organa, Mon Mothma et Garm Bel Iibis. Mais les choses ne sont peut être pas ce qu'on croit.

Malgré le fait que ce soit un jeu vidéo, son historique s'insère parfaitement dans la trilogie, c'est non seulement jouissif de prendre part en jouant à l'histoire de la saga et, en plus, l'histoire est vraiment bien trouvée et réfléchie. Un très très bon jeu.

Coup de Coeur pour le jeu vidéo

Star Wars – le pouvoir de la Force



Novélisation du jeu vidéo dont je dévoile l’intrigue plus haut.

Le livre ne nous apprends rien de plus que le jeu, la novélisation est linéaire par rapport au scénario et l’écriture plus que moyenne… Passez votre chemin si vous avez joué au jeu vidéo ou, à la limite, achetez la BD qui n’est pas encore trop mal…

Mais ce bouquin est décevant par rapport à tout ce qu’il aurait pu développer de plus par rapport au jeu (Qui est excellent de surcroit)…

Intérêt : 1/5
Ecriture : 1/5

Star Wars – Le pouvoir de la Force II



Novélisation du jeux vidéo  du même nom

Alors que tout le monde le pensait mort, Starkiller s’avère être – d’une certaine manière- toujours vivant. Dark Vador se refusant à perdre tous les efforts qu’il a investi dans son apprenti l’a cloné sur la planète Kamino. Après plusieurs essais infructueux, une copie viable de Starkiller et disposant du pouvoir de la Force est créée.

Tentant de l’asservir à nouveau à sa volonté, Vador réveille les souvenirs de son ancien tueur s’étant détourné du côté obscur avant de mourir et ce dernier s’échappe pour retrouver celle qu’il aime : Juno Eclipse, maintenance capitaine dans la flotte rebelle. Ne pouvant le laisser rejoindre la rébellion où il serait un trop grand danger pour l’Empire, Vador lance au trousse de son apprenti Boba Fett, le célèbre chasseur de prime.

Starkiller devra donc se battre pour retrouver celle qu’il aime et devra également retrouver qui il est afin de faire face à son destin et en sortir libéré de la noirceur du côté obscur.

Comme la novélisation du premier opus, cela ne vole pas bien haut. Mal écrit, mal traduit, ce tome-là a au moins l’utilité de nous apprendre tout un pan de l’histoire qui n’est pas développée dans le jeu vidéo. Mais l’insertion dans l’histoire officielle étant contestée, cela ne vaut pas vraiment le coup de le lire à moins d’être un fan acharné… (Qui à dit comme moi ???)

Ecriture : 1/5
Intérêt : 2/5
« Modifié: 31 Août 2012 à 12:07:14 par Rendar »
IP archivée

Rendar

  • Modérateur Global
  • Plume experte
  • ******
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 2275
  • Maître des Knights of Justice
    • Rendar
Re : La Saga Star Wars.
« Réponse #18 le: 14 Septembre 2008 à 15:49:00 »

La première trilogie Han Solo



Amis et amies des mauvais garçons au tempérament fougueux, inconscient et rebelle, voici un mets de choix. Ces trois livres dont les aventures s'étalant sur dix ans nous placent en pleins dans la jeunesse du plus célèbre des contrebandiers : Han Solo

I - Le coup du Paradis

Ce premier volume lève le voile sur la jeunesse de Han, forcé de voler et mendier sous la domination d'un trafiquant du nom de Shrike. Bien que cela lui permette d'apprendre plusieurs langues, de devenir très débrouillard et de participer à ses premières courses de speeders, l'enfance de Han est un traumatisme fais de combat pour survivre, de corrections musclées de son 'chef'

Un jour, il décide de s'échapper, s'invitant comme passager clandestin à bord d'un vaisseau automatisé à destination d'Ylesia, où ils recherchent un pilote. Il empoche le job et se retrouve à faire des livraisons d'épices pour le compte de ses nouveaux employeurs qui sont en fait des trafiquants d'esclaves et des dealers aux ordres des Hutts : les T'landa til. Ces créatures sont capables de produire un effet d'accoutumance et se servent de cette capacité pour faire croire aux gens qu'Ylesia est un havre de paix consacré à la religion. Ceux qui se fonts berner se retrouvent esclaves dans les usines de raffinage d'épice où ils se tuent à la tâche pour obtenir 'l'exultation', ce fameux sentiment, similaire à un fix de drogue.

Ayant fais la connaissance d'une jeune femme pélérin, Bria Tharen, et outré par les pratiques de ces patrons, Han décide à nouveau de prendre les voiles accompagné de Bria dont il est très amoureux et emportant au passage une grande partie de la salle au trésor d'Ylesia.

De péripéties en péripéties, Han se fait larguer par Bria, accro à l'exultation, à sa tête mise à prix par le clan Hutt propriétaire des usine d'Ylesia. Il réussi néanmoins à réaliser son rêve : Rentrer à l'académie impériale comme pilote de TIE fighter.

II - Le Gambit du Hutt

Viré de l’académie impériale pour avoir empêcher un de ses supérieurs de passer à tabac et tuer un esclave wookie, Han se retrouve sans boulot et affublé de la créature qu’il à sauvé d’une mort certaine : Chewbacca.

Il va se réfugier sur Nar Shadda, la lune des contrebandiers située dans l’espace Hutt et devient le pilote favori de Jabba. La vie lui sourit, il à des amis, un boulot et le dernier chasseur de prime qui est venu lui courir après (Et qui n’était autre que Booba Fett) à été mis en déroute par un de ces nouveaux compagnon du nom de Lando Calrissian.

Seulement l’Empire devient de plus en plus sombre et dirigé par des personnes sans morale si bien que la rébellion commence à gronder et que, pour faire un exemple, l’empire décide d’effectuer une opération ‘Base Delta Zéro’ (Vitrification d’une planète) sur Nar Shadda. Han se retrouve alors en première ligne, aux commande de son vaisseau de location : le Bria, d’une défense acharnée des contrebandiers contre les vaisseaux de l’Empire.

III - L'aube de la rébellion

Après son succès contre les forces de Palpatine, Han décide qu’il lui faut un vaisseau à lui et se rends à une immense partie de Sabacc où il remporte le gros lot et un vaisseau bien connu : Le Faucon millenium. Tout va bien pour lui, malgré le fait que Bria lui manque énormément, il est un contrebandier reconnu, en couple avec la belle Salla Zend et prends du bon temps d’un coin à l’autre de la galaxie.

Seulement, quand Salla décide à le demander en mariage, Han, qui n’est absolument pas disposé à se fixer avec une femme, prends la fuite dans le secteur corporatif. Le récit se tourne alors vers une autre personne : Bria Tharen.

Bria, après avoir réussi à vaincre sa dépendance de l’exultation, est devenue un commandant des forces rebelles s’opposant au régime de Palpatine. A la tête de son escadron, la main rouge, elle livre une série de raids sur des vaisseaux impériaux et également sur des transports esclavagiste tentant de libérer ceux et celles qui, comme elle auparavant, sont devenus du bétail.

Seulement, la toute naissante alliance à besoin de fond et Bria, forte de son expérience, décide d’attaquer Ylesia pour y prendre les stock d’épice et libérer les esclaves pour venir grossir les rangs de l’alliance. Pour cela, elle aura besoin de pilote très expérimentés et se tourne donc vers les contrebandiers.

Les retrouvailles entre Solo et Bria sont tendues mais finissent par repartir là où elles se sont arrêtées. Redevenus amant, Bria promet à Han de ne plus jamais le quitter. Sauf que, après la réussite de l’opération de libération d’Ylesia, elle trahi tout le monde, ruinant le cœur et la réputation de Han auprès des contrebandiers.

Han se décide alors à accepter un chargement d’épices à la demande de Jabba, le fameux chargement qui va le foutre dans le pétrin et l’obliger à se retrouver dans une sombre cantina de Mos Eisley sur Tatooine à prendre en stop un vieux en robe de bure du nom de Kenobi et un jeune fermier se prénommant Luke Skywalker.

C’est une série de roman que je conseille vivement, très bien écrite et chargée de rebondissements, la trilogie nous montre Han Solo d’un autre œil qui nous le rends encore plus attachant. On y retrouve énormément de personnages qu’on sera amené à recroiser plus tard et pas mal d’anecdotes ou de clins d’œil. On y trouve quelques lignes, par exemple, un autre contrebandier du nom de… Dash Rendar !

Intérêt :2/5
Ecriture : 4/5

Coup de coeur
« Modifié: 11 Août 2010 à 14:44:56 par Rendar »
IP archivée

Rendar

  • Modérateur Global
  • Plume experte
  • ******
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 2275
  • Maître des Knights of Justice
    • Rendar
Re : La Saga Star Wars.
« Réponse #19 le: 14 Septembre 2008 à 15:51:35 »

La deuxième trilogie de Han Solo



I - Han Solo au bagne des étoiles
II - La revanche de Han Solo
III - Han Solo et le trésor de Xim

La deuxième série des aventures consacrées à la jeunesse de Solo et qui fait en fait office chronologiquement d'interlude dans la première. On y suit Han Solo lors d'une virée dans le secteur corporatif et l'hégémonie Tion.

Cette trilogie est tout simplement mauvaise. J'ai eu l'impression de lire un livre pour enfant. Les intrigues sont très sommaires et prétextes à des pirouettes de Han 'trop fort' Solo qui se sort toujours de situation inexpugnables par miracle. Pourtant il s'y trouve pleins de concepts sympatiques. Deux droides rassemblés en un seul, un extraterrestre chenille en attente de se transformer en Chromapapillon, un tueur à gage très fort...

Mais le tout me fait l'effet d'un gros raté. Il y à un avantage cependant, c'est très court... Et donc, on peut vite passer à autre chose !!! Passez votre chemin sans regrets.

Intérêt : 1/5
Ecriture : 1/5
« Modifié: 11 Août 2010 à 14:44:27 par Rendar »
IP archivée
Pages: [1] 2 3 ... 10   En haut