Les forums du Sanctum

Merci de vous connecter ou de vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Recherche avancée  
Pages: [1]   En bas

Auteur Sujet: Luther et les Déchus  (Lu 708 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

RAINS

  • Plume timide
  • **
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 34
Luther et les Déchus
« le: 01 Avril 2010 à 12:00:54 »

LUTHER ET LES DECHUS

Il arriva directement sur Caliban, en pleine forêt, et sentit de suite que quelque chose de perverse était tout proche de lui, qui l'attaqua mais un mur de

protection fit valdinguer la monstruosité à plusieurs mètres de lui.

Il accourut à grande vitesse vers l'endroit où était tombée la créature ressemblant à un ours sans en être un tellement elle était corrompue par le Chaos.

Il sortit aussitôt son épée et la trancha en deux sans hésitation et repartit à son point de départ pour poursuivre son chemin

vers la forteresse des Dark Angels.

Il ressentait toujours le Chaos sur ce monde, enfuis dans cette forêt et tentant de rentrer dans sa tête protégée par une carapace psy sans y arriver mais

restant tout prés au cas de faiblesse de sa part.

Ce qui n'arriva pas.

Il (se sentait) observé de toutes parts, sûrement par "Ceux qui regardent dans les Ténèbres", ces étranges petits êtres qui restaient

souvent avec les les chefs Dark Angels.

Mais ils ne vinrent pas vers lui pour l'empêcher d'aller à la citadelle pour accomplir son destin ou celui des Dark Angels.

Il (sentit) la présence ces petits êtres non loin de lui à le scruter et à chercher qui il était dans son crâne. Mais ils ne purent y arriver, ce qui les contrarièrent

et ils disparurent soudainement de sa vue pour arriver juste devant lui, ils étaient devenus menaçants, ne sachant à qui ils avaient affaire, ils étaient aux

nombre de trois, tous de la même taille, pas un ne prit le dessus sur les autres, il comprenait leurs frustrations mais il ne pouvait leurs ouvrir ses pensées, ils

protégeaient leurs "Maîtres" ou quelque chose de plus important à leurs yeux. il n'essaya pas de lire dans leurs pensées bien qu'il en avait ler pouvoir.

Il les laissa parler:

- Qui êtes vous donc pour venir importuner nos Maîtres ? demandèrent t ils à l'unisson.

-Je suis Rains, un ami de l'Empereur.

- Comment peut-on vous croire vu la façon dont vous êtes venu, par téléportation et non par vaisseau spatial ?

-Je suis là incognito, même l'Empereur ne sait pas encore que je suis ici.

-Vous n'avez aucun droit d'être ici sur notre Planète même si l'Empereur vous tient en estime, car nous savons ce que vous avez fais

avec les Frères de notre  Grand Maître.

-Je ne fais que les aider à rester dans la lumière de leurs Père.

-Vous changez le court de l'histoire, tout est maintenant bouleversé, cela ne se fait.

- Je n'ai pas eu le choix, soit...

-Silence crièrent-il quand des éclairs tombèrent à ses côtés, ce qui l'impressionna guère.

-Vous ne pouvez changer ce qui va se passe ici.

-Si je le peux pour la vie des Dark Angels de la population de Caliban même.

-C'est interdit de tout (changer), laissez faire la nature. Vous n'avez aucun droit ici.

-J'ai le devoir de sauver tous ces gens.

-Vous ne pouvez rien y faire, le court des événements est en marche, et rien ni personne ne pourra le stopper.

-Moi je le peux, j'en ai le pouvoir. J'ai juré à l'Empereur que je raménerais tous ses Fils vers lui et le ferais coûte que coûte même sans votre accord.

je m'en passerais donc.

-Vous ne pouvez faire cela, nous vous l'interdisons, laissez faire ce qui est en train de se construire.

-Vous appellez cela construire c'est plutôt détruire la moitié d'une Légion, celle de vos Maîtres.

-vous êtes si arrongant mais vous ne pourriez rien faire contre le destin.

-Je lutte tous les jours contre ce funeste destin qui envahit l'Imperium depuis que je suis dans cette Galaxie.

-Cette fois ci vous ne pourrez lutter contre des forces qui vous dépasse.

-Vous parlez du Chaos, il n'est rien face à moi. Je lui ai déjà enlever la plupart des Primarques et j'irais jusqu'au bout de ma mission.

-Vous vous prenez pour un dieu. on pourrait vous tuer pour hérésie, nous ne le pouvons pas mais vous serez damné et chassé d'ici pas nos Maîtres.

-C'est exact vous ne pouvez me tuer car je suis immortel et aucun bolt ne peut me toucher alors laissez moi passer pour éviter la trahison de Luther et de

ceux qui le suivront dans traitrise envers le Lion et les Dark Angels.

-Vous ne passerez pas même si soit disant immortel, la mort vous attend avant d'arriver dans l'Aldurukh.

Les trois petites créatures s'écartèrent quand même impuissants à combattre Rains mais ils l'avertirent une dernière fois:

-vous mourrez bien avant d'avoir franchis les portes portes de notre Forteresse.

-C'est ce qu'on verra.

-Nous vous aurons prévenu sur votre funeste sort.

Et d'un pas alerte, Rains marcha droit devant lui sans regarder "Ceux qui regardent dans les ténèbres", ceux ci ne l'attaquèrent pas mais essayèrent toujours

de le dissuader d'aller plus loin par le mental mais cela ne marcha pas, sa carapace psy était imprenable. pas de faille de son côté, rien ne pouvait le (dissuader)

du bien fondé de sa mission même les menaces de ces trois mystérieux personnages qui savaient déjà ce qu'il avait fais. Cela le troubla un instant, ils avaient

donc ce pouvoir de savoir ce qu'il se passent dans l'Imperium que par la pensée. quel immense pouvoir qu'est le leurs, ils devaient aussi sûrement lire dans le

futur mais pourquoi l'empêcher d'éviter que la moitié des Dark Angels ne deviennent les Déchus. Etrange Comportement qu'était le leurs, ils devaient

certainement cacher quelque chose de terrible sur Caliban, peut être sont ils du Chaos et qu'ils manipulent les Astartes contre leur grés afin de servir au

mieux les forces de l'ombre. Il pourrait le savoir si facilement mais il ne le fit pas. Il accéléra le pas sans toutefois courir en réfléchissant à ce dialogue. Soudain

un immense mur apparut en face lui, il n'était pas réel, serait ce donc un autre pouvoir de ces (mystérieux) personnages ? Oui, (sûrement) mais il ne s'arrêta

pas pour autant et franchit ce mur intangible sans hésitation. Des forces mystiques s'attaquèrent à son corps et à son âme, son corps se transforma en

adamantium et son âme fit protégée par plusieurs couches psy supplémentaires. Et tout cela dans des éclairs d'énergie d'une telle puissance qu'il faillit être

déséquilibré par ces soudaines attaques. Elles ne venaient pas du Chaos, elles n'en avaient pas l'odeur ni la présence. D'où venaient-t-elles ? De la Forteresse

même qui se protégeait de toute intrusion du Chaos ou autre. Il en était persuadé. Il franchit donc le mur d'énergie sans lever son épée énergétique. Rien ni

personne ne le toucha. Les créatures avaient tors. Rien ne pouvait le retenir. Il était pls fort que cela. Des voix commençèrent à lui sussuer à l'oreille:

- Nous voyons que vous avez passé la première épreuve. Vous êtes aussi fort que nos Maîtres. Eux seuls peuvent passer nos protections sans être atteints.

- Je peux tout traverser sans auncun soucis. Vous ne pouvez m'arrêter malgré vos épreuves. Je les passerais une à une sans failir.

- Nous verrons bien jusqu'où vous pourrez aller vers un avenir dès plus sombre.

Les voix s'évanouirent et laissèrent place à des chuchotements qui continuèrent par tous les moyens de prendre son âme ultra protégée contre toutes

(intrusions) chaotiques quelqu'elles soient. Il accéléra le pas pour montrer qu'il était incorruptible et qu'il avait assez de temps avec les "Gardiens" de Caliban.

Rien ne pouvait l'atteindre pas même ces éclairs qui frappaient le sol à ses côtés. Au contraire, il mettait ses poings vers celles ci pour en garder tout l'énergie

au cas où il en aurait besoin. On ne savait jamais avec cette maudite Planète qu'était Caliban dont le Chaos avait une grande emprise. Le Lion avait vécu sa

jeunesse si proche de celui-ci qu'il aurait pu signer un pacte avec le Diable en personne comme étaient en train de faire certains de ses Frères.

Mais il était bien plus fort que ce Chaos sûrement grâce à sa trés forte aura qui supporta toutes les manigances du Chaos avec vaillance.

Rains pouvait encore refaire revenir Luther les futurs Déchus dont Cypher vers la lumière de l'Empereur.

Il en était certain. Déjà il devait faire partir le Chaos de tout Caliban car elle était si infestée jusqu'à son centre.

Ce qui n'était pas une mince affaire et cela sans toucher la psyché de ceux qui étaient déjà au contact avec les Puissances de la Ruine.

Plus dure à faire car pouvant être mortel pour les non Psyckers et les plus faibles mentalement. Ce qui était le cas pour la plupart des Calibanites.

Les Space Marines en étaient immunisés grâce à "Ceux qui regardent dans les Ténèbres" et à leurs Chapelains trés puissants.

Rains ne voulait à aucun prix tuer la plupart des Calibanites.

Il ne pouvait donc pour l'instant pas utiliser ce procédé pour libérer cette Planète de la puissance chaotique.

Il devait trouver autre chose pour cela. Tout se déchaîna autour de lui, un immense orage grondait lourdement au dessus de sa tête en signe

d'avertissement et un brouillard épais fit son apparition même avec sa vision améliorée, il ne voyait pas à cinq mètres devant lui, soit il déchaînait ses pouvoirs

de changement du temps ou il trouvait une solution, il opta pour la deuxième, beaucoup plus dicrète.

Et bientôt la suite...
IP archivée
RAINS plus fort que l'Empereur

"la victoire par la mort"

RAINS

  • Plume timide
  • **
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 34
Re : Luther et les Déchus
« Réponse #1 le: 01 Avril 2010 à 18:08:22 »

Suite n°1

Comme il avait pu voir un " Gardien", il se transforma donc en celui-ci avec son pouvoir Morph et d'un coup tout se calma comme si on ne détectait plus sa

présence que le vrai Rains, cela lui fit bizarre de se retrouver dans la peau d'un de ces petits êtres mais néanmoins il pourrait facilemnent entrer dans

l'enceinte de la Citadelle sans se faire détecter même en cotyant ses "petits Frères". Il continua donc son chemin avec plus de sérénité. Il n'y eu plus rien

pour le dissuader d'avancer vers son objectif. Il ne pouvait plus utiliser ses autres pouvoirs sans être détecter, alors il marcha à l'allure de ces petits individus,

c'est à dire lentement bien qu'il savait que ces êtres pouvaient aisément se téléporter d'un point à un autre avec une facilité déconcertante. Il tenta le coup

et décida de vouloir être devant l'Alduruck. Ce qui marcha à la perfection sans être repérer. Il fut devant la Forteresse en moins de temps qu'il le fallait. Il vit

alors d'immenses murailles touchant le ciel, une porte toute aussi imposante mais aussi de minuscules portes. Il se dit de suite que cela devait être par là

que "Ceux qui regardent dans les Ténèbres" entraient à l'intérieur. Il en fit de même, il pourrait sans aucun soucis suivre les Dark Angels assez tranquilement,

par contre il devait écouter attentivement ses "collègues" parler car ça se trouve ils dialoguaient dans un autre dialecte que le Haut Gothique, langue

commune aux Humains et s'en apprégnier pour parler de la même façon histoire d'être toujours dans l'ombre de ses "Maîtres" afin de les aider le mieux

possible à tenir leurs armes,leurs armures, leurs heaumes. Il devait jouer un rôle auquel il n'était pas du tout habitué, mais il fallait au moins cela pour

approcher le plus prés possible des hauts dignitaires des Space Marines et même de Luther qui n'en était pas vraiment un, ne pouvant pas devenir

entièrement un Astartes apparentière vu son grand âge pour en devenir un mais il avait beaucoup de choses en lui le gardant aussi qu'un Space Marine et ne

le vieillisait plus. Il pourrait sans effort être à côté de lui. Par contre il devait savoir si ces étranges individus parlaient aux Astartes de temps en temps pour

donner des conseils car ils ne pensait pas qu'ils leurs donnaient des ordres. Ce qui serait malvenu de leurs parts. Il étudia donc celà dés qu'il commença à

côtoyer des Dark Angels accompagnés de ces étranges personnages. Ils ne leurs parlaient pas, restant parfaitement dans leur rôle d'écuyers en quelque

sorte. Il en fit de même avec un Maître de Compagnie, un Capitaine dont il ne savait pas encore le nom mais qu'il deviendrait bientôt un Déchus suivant les

préceptes de Luther à la lettre. En quelque sorte, il était bien tombé pour espionner le Second du Lion avant sa future déchéance. Il resta tapis dans

l'obscurité quand ce Marine vint aux côtés de Luther. Il n'aurait jamais cru être déjà aussi proche de lui en trés peu de temps. D'aprés ces dires Luther ne

semblait pour l'instant pas chaotique mais d'une telle aisance à parler à ses Frère de Bataille.

A suivre...
IP archivée
RAINS plus fort que l'Empereur

"la victoire par la mort"

Lothar

  • Plume confirmée
  • ****
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 291
  • Damn I'm Short!
Re : Luther et les Déchus
« Réponse #2 le: 05 Avril 2010 à 10:57:02 »

Juste une chose: tous tes chapitres commencent par "Il" et ensuite on met un peu de temps pour raccrocher les wagons. Pense à structurer ton récit pour qu'on s'y retrouve et intègre un petit rappel que qui est "Il" avant de rentrer dans le vif du sujet. Peut être que je n'ai pas encore lu la partie où le personnage est décrit (psychologie, apparence, mission) mais dans tous les cas comme on peut lire ces textes indépendamment les uns des autres, un petit rappel en début de chapitre ne ferait pas de mal. Un peu comme dans les nouvelles de Conan le Barbare. Il faudrait situer le personnage et l'action rapidement puis enchainer avec l'histoire proprement dite.
IP archivée
Discussion entre 2 Capitaines Space Marines:
- "Hé, tu connais la différence entre un Halo de Fer et un Tampax?"
- Nan
- Ben le Halo c'est pour les trous du c**"

**************************************************

Toi aussi, écoute de la bonne musique des 60's
http://chu65nang67.us/nam/vietnam.html

Approuvé par Lothar. Hell yeah
Pages: [1]   En haut